23 novembre 2017
Pauline Debrabandere

#SansMoi, la réponse de Zero Waste France au Black Friday

Chez les commerçants comme chez les consommateurs, le Black Friday ne fait pas que des adeptes. Bien au contraire, la mobilisation contre cette journée de surconsommation prend de l'ampleur.

Partager

A la veille du “Black Friday”, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer cette opération commerciale poussant à la surconsommation. Le constat partagé est simple : nous utilisons d’ores et déjà 3 fois plus de ressources que ce que la planète peut nous offrir. L’achat de produits neufs alourdit ce bilan, alors que des alternatives existent : emprunt, location, occasion… Dans cette mobilisation anti Black Friday, une grande enseigne et une startup à succès côtoient les acteurs historiques de l’ESS ou de l’écologie. Quant aux consommateurs, cibles du matraquage promotionnel de cette semaine, ils sont déjà plus d’un millier à avoir rejoint, en quelques heures, la protestation en ligne “le Black Friday, ce sera sans moi” lancée par Zero Waste France.

Le Black Friday ne fait pas l’unanimité chez les commerçants

Cette année, la mobilisation anti Black Friday s’élargit, qui un signal fort et encourageant : on peut être entrepreneur ou commerçant, et construire son activité économique sur d’autres bases que celle de la surconsommation. La Camif, grand distributeur de meuble, a ainsi décidé de fermer son site de vente en ligne durant toute la journée de vendredi et proposera à la place des alternatives pour consommer moins et mieux ;  le Réseau Envie, acteur historique de l’insertion et du réemploi, organise son Green Friday, journée de sensibilisation aux alternatives à la consommation de produits neufs. Le fondateur de BackMarket, startup à succès, se fend quant à lui d’une tribune pour dénoncer “l’impact sociétal et environnemental dramatique” de la surconsommation d’objets électroniques. Parmi les nouveaux entrepreneurs qui proposent des solutions alternatives, on trouve aussi Tale Me, qui a transformé la journée en un “White Friday” pour faire découvrir les solutions de location de vêtements qu’elle propose.

Côté client : « Le Black Friday, ce sera sans moi »

Plus de 1000 personnes ont, en l’espace de quelques heures, rejoint la protestation en ligne lancée par Zero Waste France. L’avalanche de promotions (pas si effectives selon l’analyse de l’UFC que choisir l’an dernier) ne fait pas que des adeptes. Cette action symbolique vise à dénoncer l’encouragement à l’achat compulsif, et à rappeler qu’il existe de nombreuses alternatives, pour s’équiper ou pour offrir. Vêtements, high tech, mobilier, jouets : les catégories de produits emblématiques du Black Friday sont aussi celles dans lesquelles on trouve désormais une offre de qualité en location ou achat d’occasion.

Rejoignez le mouvement

#SansMoi

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]