#SansMoi, la réponse de Zero Waste France au Black Friday

Chez les commerçants comme chez les consommateurs, le Black Friday ne fait pas que des adeptes. Bien au contraire, la mobilisation contre cette journée de surconsommation prend de l'ampleur.

Partager

A la veille du “Black Friday”, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer cette opération commerciale poussant à la surconsommation. Le constat partagé est simple : nous utilisons d’ores et déjà 3 fois plus de ressources que ce que la planète peut nous offrir. L’achat de produits neufs alourdit ce bilan, alors que des alternatives existent : emprunt, location, occasion… Dans cette mobilisation anti Black Friday, une grande enseigne et une startup à succès côtoient les acteurs historiques de l’ESS ou de l’écologie. Quant aux consommateurs, cibles du matraquage promotionnel de cette semaine, ils sont déjà plus d’un millier à avoir rejoint, en quelques heures, la protestation en ligne “le Black Friday, ce sera sans moi” lancée par Zero Waste France.

Le Black Friday ne fait pas l’unanimité chez les commerçants

Cette année, la mobilisation anti Black Friday s’élargit, qui un signal fort et encourageant : on peut être entrepreneur ou commerçant, et construire son activité économique sur d’autres bases que celle de la surconsommation. La Camif, grand distributeur de meuble, a ainsi décidé de fermer son site de vente en ligne durant toute la journée de vendredi et proposera à la place des alternatives pour consommer moins et mieux ;  le Réseau Envie, acteur historique de l’insertion et du réemploi, organise son Green Friday, journée de sensibilisation aux alternatives à la consommation de produits neufs. Le fondateur de BackMarket, startup à succès, se fend quant à lui d’une tribune pour dénoncer “l’impact sociétal et environnemental dramatique” de la surconsommation d’objets électroniques. Parmi les nouveaux entrepreneurs qui proposent des solutions alternatives, on trouve aussi Tale Me, qui a transformé la journée en un “White Friday” pour faire découvrir les solutions de location de vêtements qu’elle propose.

Côté client : « Le Black Friday, ce sera sans moi »

Plus de 1000 personnes ont, en l’espace de quelques heures, rejoint la protestation en ligne lancée par Zero Waste France. L’avalanche de promotions (pas si effectives selon l’analyse de l’UFC que choisir l’an dernier) ne fait pas que des adeptes. Cette action symbolique vise à dénoncer l’encouragement à l’achat compulsif, et à rappeler qu’il existe de nombreuses alternatives, pour s’équiper ou pour offrir. Vêtements, high tech, mobilier, jouets : les catégories de produits emblématiques du Black Friday sont aussi celles dans lesquelles on trouve désormais une offre de qualité en location ou achat d’occasion.

Rejoignez le mouvement

#SansMoi

19 février 2020

Stoppons la vente de vaisselle jetable !

Pour contourner l’interdiction de vendre de la vaisselle en plastique jetable, certaines entreprises se contentent d’apposer sur leurs produits la mention “réutilisable”. Comment pouvons-nous agir[...]

à la une
13 février 2020

Plastique jetable vendu comme “réutilisable” : on ne laisse pas passer !

Le tour de passe-passe est simple et efficace : pour continuer à vendre de la vaisselle en plastique jetable, pourtant interdite depuis le 1er janvier 2020, certaines entreprises se sont contentée[...]

12 février 2020

Réduction des déchets dans la commande publique : ce que dit la loi anti-gaspillage (décryptage 7/7)

La loi économie circulaire modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, information des consommateurs, gestion avale des déchets... Elle comporte égalemen[...]

12 février 2020

Décharge, incinération, tri des déchets… Ce qui change avec la loi anti-gaspillage (décryptage – 6/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien au zéro déchet... Elle réforme également certains aspects de la gestion des déchets, avec des [...]

06 février 2020

Ce que la loi anti-gaspillage va changer en matière d’information des consommateurs (décryptage – 5/7)

La loi anti-gaspillage modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien aux alternatives. Le texte contient un article qui vise à améliorer l’informat[...]

04 février 2020

STOP PUB : la fin des flyers avec la loi anti-gaspillage ? (décryptage – 4/7)

A la suite de l’adoption de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, le dispositif légal encadrant le STOP PUB évolue. Si des avancées concrètes sont à saluer co[...]

03 février 2020

La loi anti-gaspillage renforce et précise la responsabilité élargie des producteurs (Décryptage – 3/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : information des consommateurs, lutte contre le jetable… Elle réforme également en profondeur les systèmes de Responsabilité éla[...]

23 janvier 2020

Vrac, consigne : la loi anti-gaspillage devrait encourager les alternatives aux emballages jetables (Décryptage – 2/7)

La loi anti-gaspillage modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, information des consommateurs, gestion des déchets... Elle clarifie et soutient aussi [...]

22 janvier 2020

Plastique et produits jetables : le point sur les interdictions en vigueur et à venir après la loi-antigaspillage (Décryptage 1/7)

Le 1er janvier 2020 marque l’entrée en vigueur de nouvelles interdictions de produits plastiques, dont le champ d’application de certaines vient d’être précisé par un décret publié le 24 décembre.[...]

17 janvier 2020

Zero Waste France recrute son·sa chargé·e des relations adhérents

Dans le cadre d’un remplacement lié à un changement de poste interne, l’association recrute un·e chargé·e des relations adhérents