28 juillet 2015
Pauline Debrabandere

Recyclage des emballages ménagers : quel cobénéfice climatique?

La Caisse des dépôts et des consignations (CDC) Climat Recherche vient de publier une étude sur les bénéfices climatiques de la filière de Responsabilité élargie du producteur sur les emballages ménagers.

Partager

L’étude qui vient d’être publiée confirme, comme le souligne Zero Waste France dans sa newsletter Déchets-Climat, que l’impact en terme d’émissions de gaz à effet de serre (GES) du secteur des déchets ne peut être appréhendé qu’en tenant compte des différentes étapes du cycle de la matière, et qu’à ce titre il est beaucoup plus important que les chiffres du “secteur déchets” ne le laissent penser. La CDC Climat Recherche convient ainsi que si la prévention et le recyclage sont des leviers efficaces de réduction des émissions de GES, les bénéfices directs sont difficiles à évaluer, car comptabilisés dans d’autres postes, comme l’“industrie manufacturière”, l“industrie de l’énergie” ou encore le “transport”.

Ce constat posé, l’étude porte ensuite essentiellement sur l’évaluation des bénéfices du recyclage des emballages ménagers, sur la base d’un écobilan* réalisé par Eco-emballages. Ce dernier est partenaire de l’étude, d’où parfois le sentiment de lire un document au point de vue biaisé : les auteurs notent ainsi que c’est grâce à l’efficacité de l’éco-organisme que le taux de recyclage a cru si “rapidement”, passant de 20 à 67%… en 20 ans!

Cette étude permet malgré tout de souligner un autre bénéfice de la politique de recyclage nationale, le bénéfice climatique. Dans son écobilan, Eco-emballages évalue ainsi à 2,1 millions de tonnes (Mt) d’émissions de GES évitées grâce au recyclage de 3,2 Mt d’emballages en 2013. Ce que la CDC Climat Recherche juge être un moyen peu coûteux de réduire les émissions de CO2, avec une fourchette entre 490€ et 390€ (en comptant la revente des matériaux) la tonne de CO2 évitée, comparé à d’autres politiques publiques visant les énergies renouvelables ou le transport.

Si l’on aurait souhaité que la CDC Climat Recherche et Eco-emballages aillent plus loin et prolongent leur analyse sur les bénéfices climatiques de la réduction des emballages, dont la vente sans emballages jetables (vrac et consigne), cette étude a le mérite de venir enrichir une bibliographie encore trop lacunaire sur le lien entre déchets et climat.

* L’écobilan est un processus d’analyse des impacts environnementaux d’un produit : extraction et transformations des matières premières, impacts des habitudes de consommation, fin de vie du produit, etc. Il peut déboucher sur une Analyse du Cycle de Vie (ACV).

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]