Publicité anti eau du robinet : Cristalline finalement condamnée pour « publicité comparative illicite »

Huit ans après, la marque Cristalline (groupe Roxane), est enfin condamnée pour sa publicité contre l’eau du robinet publiée en 2007 : “Qui prétend que l'eau du robinet a bon goût ne doit pas en boire souvent" ou encore "je ne bois pas l'eau que j’utilise”.

Partager

A l’époque, « Eau de Paris », le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) et l’association UFC-Que choisir avait porté plainte pour “atteinte à l’image de l’eau du robinet et à la qualité du service public de l’eau”. Zero Waste France (alors Cniid) avait de son côté manifesté contre cette publicité devant le siège de l’entreprise. Mais c’est seulement le 16 avril 2015 que la 31ème chambre du tribunal de grande instance de Paris s’est prononcée: Cristalline a été condamnée pour publicité comparative illicite. Elle devra payer, avec deux autres sociétés du groupe, 100 000 euros d’amende et 50 000 euros de dommages et intérêts à chacune des parties civiles. Le Tribunal de grande instance a par ailleurs demandé que la condamnation soit publiée dans Le Parisien, le Figaro et 20 Minutes.

Si cette décision fait date, la guerre entre l’eau en bouteille et l’eau du robinet, elle, n’est pas une nouveauté. Au niveau mondial, on estime que la production de bouteilles d’eau s’élève chaque année à 89 milliards d’unités. Si l’eau du robinet demeure le produit alimentaire le plus contrôlé en France, du côté de la production d’eau en bouteille en revanche, de nouveaux impacts sanitaires (perturbateurs endocriniens notamment) ou environnementaux (consommation de pétrole, émissions de CO2 liées à la fabrication et au transport des bouteilles, puis à la gestion des déchets) sont régulièrement mis au jour.

Nous ne pouvons que nous associer à la joie exprimée par « Eau de Paris » et espérer que cette décision puisse faire réfléchir les consommateurs.

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

à la une
30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.