11 avril 2016
Marine Foulon

Prévention des déchets et climat : la position du ministère de l’Environnement

Compte-rendu de l'ouverture de la conférence du 3 décembre 2015 par le ministère de l'écologie.

Newsletter
Partager

Le 3 décembre 2015, dans le cadre de la première semaine des négociations de la COP21, Zero Waste France, Zero Waste Europe et Eco-Campus ENS organisaient une conférence sur les liens entre les déchets et le climat pour mettre en lumière les contributions des solutions concrètes zéro déchet, zéro gaspillage à la lutte contre les dérèglements climatiques. Zero Waste France vous propose un compte rendu par thématiques abordées lors de cette journée. Retour sur l’ouverture de la conférence par le ministère de l’écologie.

Conférence prévention déchets et climat

M. Bodenez, conseiller en risques technologiques, sûreté nucléaire et économie circulaire du cabinet de Ségolène Royal, a ouvert la conférence au nom de la Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie. Il a exposé l’orientation du ministère quant à la gestion des déchets ainsi que le travail effectué depuis quelques mois avant la COP21 sur la question de la prévention. Voici l’essentiel de l’intervention.

La loi transition énergétique et pour la croissance verte

La première initiative dont a fait état M. Bodenez est la loi transition énergétique pour la croissance verte, promulguée à l’été 2015, et dans laquelle un volet est consacré à l’économie circulaire. Parmi les mesures phares de ce volet: l’interdiction des sacs plastiques à usage unique, la lutte contre l’obsolescence programmée et pour l’allongement de la durée de vie des produits, des objectifs chiffrés, de réduction de 50% du recours à la mise en décharge d’ici à 2025 et de 10% de prévention entre 2010 et 2020.

La mobilisation des collectivités au travers du programme « Territoire zéro déchet, zéro gaspillage »

La deuxième action portée par le ministère a été celle d’un appel à projets visant à mobiliser les acteurs territoriaux autour de la notion de “zéro déchet et zéro gaspillage”. La sélection des candidats, sur la base d’un cahier des charges, a permis à ces derniers de recevoir un soutien financier ainsi qu’un « label » leur permettant de proposer elles-mêmes des actions innovantes en termes de prévention des déchets. Suite au succès du premier appel à projet, un second a été lancé à la fin de l’année 2015. En décembre 2015, près de 150 collectivités françaises avaient été retenues dans le cadre de ces appels à projets.

Faire le lien entre les déchets et le climat : une nécessité

Au delà de ces initiatives, il est important pour le ministère de faire le lien entre les déchets et les émissions de gaz à effet de serre (GES) qui contribuent aux changements climatiques. M. Bodenez a ainsi rappelé que la prévention pouvait aider à limiter les émissions de GES. Bien qu’il y ait encore peu de chiffres sur le sujet, si le recyclage de 3, 2 millions de tonnes d’emballages par exemple permet d’éviter environ 8 millions de tonnes de C02eq, il est évident que la prévention permet de faire de bien plus grandes économies. Et c’est ce vers quoi le ministère souhaite orienter la politique déchets en France.

Le développement économique grâce à une démarche de prévention

Ce qui intéresse par ailleurs le ministère dans la démarche zéro déchet, zéro gaspillage, c’est le potentiel économique qu’elle offre. Les emplois induits, les industries et commerces créés, notamment autour du concept de la vente en vrac, sont par natures non délocalisables et nécessitent une main d’œuvre bien plus importante que la gestion conventionnelle des déchets.

Actualités

17 juin 2024

Recyclage du polystyrène : une « impasse » pour Zero Waste France

Une enquête du Monde et Franceinfo indique que le gouvernement a investi des centaines de millions d’euros, sans succès, pour développer le recyclage du polystyrène. Zero Waste France demande le m[...]

à la une
11 juin 2024

Extrême droite : la position de Zero Waste France

Le score historique de l'extrême-droite aux élections européennes et la dissolution de l’Assemblée nationale constituent un énorme risque pour la transition écologique et la réduction des déchets.[...]

07 juin 2024

Préservation des ressources, réduction des déchets : pourquoi nous avons besoin d’une Europe ambitieuse

Interdiction de plastiques à usage unique, responsabilité des producteurs : des règles qui ont en commun de résulter du droit de l'UE. À l’occasion du renouvellement du Parlement européen, Zero Wa[...]

06 juin 2024

Sondage : les Français·es majoritairement favorables à l’interdiction des bouteilles en plastique de moins de 50 cl

Alors que les scandales dans le secteur de l’eau en bouteille se succèdent, un sondage OpinionWay pour les associations Zero Waste France et No Plastic In My Sea, rendu public ce jour, montre que [...]

29 mai 2024

Evaluation de la loi AGEC : les associations appellent le gouvernement à mettre en oeuvre rapidement les recommandations des parlementaires

Alors que la mission d’évaluation de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a rendu ce jour son rapport, les associations Zero Waste France, No Plastic In My Sea, Les Amis de l[...]

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]