Plastique à usage unique, la Commission propose des interdictions

Paris, le 28 mai 2018 - La Commission européenne publie aujourd'hui même une proposition de directive qui cible l'usage de certains objets en plastique à usage unique. Cette proposition de directive suivra la procédure législative de co-décision dans les prochains mois et devrait être adoptée avant les prochaines élections européennes.

Partager

La Commission européenne s’apprête à rendre public ce jour son projet de directive pour lutter contre le plastique à usage unique. Une actualité européenne qui fait écho à une prise de conscience citoyenne de plus en plus forte sur le sujet, illustrée par exemple par les actions “Plastic Attack” organisées samedi 2 juin.

La prévention des déchets au coeur du projet de Directive

Le texte sera présenté ce matin par la Commission européenne. Il fait suite à la stratégie plastique européenne publiée en janvier dernier et vise 15 produits du quotidien identifiés comme particulièrement problématiques pour l’environnement : les contenants alimentaires, les emballages en plastique souple, les pailles, les ballons et leurs tiges en plastique, les gobelets, couverts et assiettes, les bouteilles, les cotons-tiges, les lingettes, les protections hygiéniques, les sacs, les mégots et les filets de pêche.

Graduées, les mesures proposées vont de l’interdiction pure et simple (coton-tiges, pailles, couverts en plastique…) à des objectifs de réduction (gobelets, contenants pour la vente à emporter..) en passant par la création de filières REP (mégots, lingettes, filets de pêche…).

Pour la première fois, l’Union européenne propose une législation qui vise principalement à réduire à la source les déchets plastiques. Ce changement de stratégie est positif car pour le plastique, raisonner uniquement en termes de recyclage ne suffit pas. Beaucoup de ces objets ne sont tout simplement pas recyclables”, souligne Laura Châtel, responsable du plaidoyer de Zero Waste France.

Un sujet sur lequel le gouvernement français est attendu

Ce projet de directive européenne intervient alors qu’en France, la lutte contre le plastique à usage unique n’est pour l’instant pas inscrite à l’agenda politique. La Feuille de route économie circulaire publiée par le gouvernement en avril ne contient ainsi aucun objectif de baisse de la consommation globale de plastique au niveau national, et aucune mesure de lutte contre certains produits plastiques à usage unique (interdictions, taxes spécifiques…).

La France a été pionnière en 2015 en interdisant les sacs plastiques ou les coton-tiges. Aujourd’hui, elle doit défendre au niveau européen une directive ambitieuse dans les négociations qui s’ouvrent et traduire rapidement ces mesures dans la réglementation française”, ajoute Laura Châtel.

Plastick Attack, une mobilisation citoyenne contre les emballages plastique

L’actualité politique autour du plastique à usage unique fait écho aux actions citoyennes “Plastic Attack”, initiées en Angleterre en début d’année. Cette mobilisation propose aux citoyens et consommateurs de déposer dans les supermarchés les emballages jetables pour protester contre l’omniprésence du plastique à usage unique. Le mouvement réclame des engagements de la part de la grande distribution contre les emballages plastiques jetables.

Le samedi 2 juin a été désignée comme une journée internationale d’actions et de nombreuses “plastic attack” sont d’ores et déjà programmées dans plusieurs villes françaises (Paris, Strasbourg, Lille, Toulouse…).

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]