Plastique à usage unique, la Commission propose des interdictions

Paris, le 28 mai 2018 - La Commission européenne publie aujourd'hui même une proposition de directive qui cible l'usage de certains objets en plastique à usage unique. Cette proposition de directive suivra la procédure législative de co-décision dans les prochains mois et devrait être adoptée avant les prochaines élections européennes.

Partager

La Commission européenne s’apprête à rendre public ce jour son projet de directive pour lutter contre le plastique à usage unique. Une actualité européenne qui fait écho à une prise de conscience citoyenne de plus en plus forte sur le sujet, illustrée par exemple par les actions “Plastic Attack” organisées samedi 2 juin.

La prévention des déchets au coeur du projet de Directive

Le texte sera présenté ce matin par la Commission européenne. Il fait suite à la stratégie plastique européenne publiée en janvier dernier et vise 15 produits du quotidien identifiés comme particulièrement problématiques pour l’environnement : les contenants alimentaires, les emballages en plastique souple, les pailles, les ballons et leurs tiges en plastique, les gobelets, couverts et assiettes, les bouteilles, les cotons-tiges, les lingettes, les protections hygiéniques, les sacs, les mégots et les filets de pêche.

Graduées, les mesures proposées vont de l’interdiction pure et simple (coton-tiges, pailles, couverts en plastique…) à des objectifs de réduction (gobelets, contenants pour la vente à emporter..) en passant par la création de filières REP (mégots, lingettes, filets de pêche…).

Pour la première fois, l’Union européenne propose une législation qui vise principalement à réduire à la source les déchets plastiques. Ce changement de stratégie est positif car pour le plastique, raisonner uniquement en termes de recyclage ne suffit pas. Beaucoup de ces objets ne sont tout simplement pas recyclables”, souligne Laura Châtel, responsable du plaidoyer de Zero Waste France.

Un sujet sur lequel le gouvernement français est attendu

Ce projet de directive européenne intervient alors qu’en France, la lutte contre le plastique à usage unique n’est pour l’instant pas inscrite à l’agenda politique. La Feuille de route économie circulaire publiée par le gouvernement en avril ne contient ainsi aucun objectif de baisse de la consommation globale de plastique au niveau national, et aucune mesure de lutte contre certains produits plastiques à usage unique (interdictions, taxes spécifiques…).

La France a été pionnière en 2015 en interdisant les sacs plastiques ou les coton-tiges. Aujourd’hui, elle doit défendre au niveau européen une directive ambitieuse dans les négociations qui s’ouvrent et traduire rapidement ces mesures dans la réglementation française”, ajoute Laura Châtel.

Plastick Attack, une mobilisation citoyenne contre les emballages plastique

L’actualité politique autour du plastique à usage unique fait écho aux actions citoyennes “Plastic Attack”, initiées en Angleterre en début d’année. Cette mobilisation propose aux citoyens et consommateurs de déposer dans les supermarchés les emballages jetables pour protester contre l’omniprésence du plastique à usage unique. Le mouvement réclame des engagements de la part de la grande distribution contre les emballages plastiques jetables.

Le samedi 2 juin a été désignée comme une journée internationale d’actions et de nombreuses “plastic attack” sont d’ores et déjà programmées dans plusieurs villes françaises (Paris, Strasbourg, Lille, Toulouse…).

07 octobre 2019

Au Royaume-Uni, une pétition à succès contre les jouets en plastique dans les fast-foods

Deux sœurs britanniques de 7 et 9 ans ont lancé une pétition contre les jouets en plastique offerts par les géants des fast-foods McDonald's et Burger King. Outre Manche, elles ont déjà récolté pl[...]

07 octobre 2019

La consigne alsacienne revient en force !

Avec l’inauguration d’un rayon consigné dans un grand supermarché, une hausse des ventes et la mise en ligne d’une cartographie des points de vente, la consigne alsacienne sur les bouteilles en ve[...]

30 septembre 2019

Loi anti-gaspillage au Sénat : des reculs sur le plastique, des avancées concrètes pour la seconde main

La loi anti-gaspillage était débattue cette semaine au Sénat. Concernant le développement de la consigne et la lutte contre les produits plastique à usage unique, la loi enregistre certains reculs[...]

19 septembre 2019

Projet de loi anti-gaspillage : les grandes propositions défendues par Zero Waste France

C’est une nouvelle qui devrait intéresser tous les acteurs du Zéro Déchet : cet automne, un projet de loi “anti-gaspillage” sera débattu au parlement (l’examen du texte a lieu au Sénat les 24, 25 [...]

à la une
12 septembre 2019

Lancement de la première formation en ligne sur le zéro déchet

Du 12 septembre au 30 novembre 2019, Zero Waste France et L’Université des colibris vous proposent le tout premier MOOC en France sur le zéro déchet. Un parcours d'apprentissage interactif pour dé[...]

à la une
12 septembre 2019

Zero Waste France mobilisé dans le débat sur la consigne

Assistera-t-on au retour de la consigne sur les bouteilles ? Et de quelle consigne parle-t-on ? Depuis que le gouvernement a annoncé en juin son intention de mettre en oeuvre un dispositif de cons[...]

30 août 2019

Recrutement pour aider au développement de la consigne en France !

Le Réseau Consigne aborde une phase importante de son histoire en recrutant un.e Chargé.e de mission pour gérer le développement et l’animation du réseau ainsi que la mise en oeuvre et la coordina[...]

28 août 2019

Manifeste – Nous devons révolutionner la politique locale de gestion des déchets !

Publié au sein du Guide pratique pour révolutionner la gestion locale des déchets, un peu moins d'un an avant les élections municipales, ce texte est un appel à changer notre regard sur le thème d[...]

23 juillet 2019

L’agrément de Zero Waste France pour la protection de l’environnement est renouvelé jusqu’en 2023

Le Ministère de la transition écologique et solidaire a délivré à Zero Waste France le renouvellement de son agrément au titre de la protection de l'environnement, au niveau national, jusqu'en 202[...]

17 juillet 2019

Faute de prescriptivité, le Tribunal de Caen annule le plan déchets de Normandie

Le Tribunal administratif de Caen, appelé à se prononcer sur la légalité du plan régional de prévention et de gestion des déchets de Normandie, vient de prononcer son annulation. En cause, son man[...]