14 octobre 2021
Alice Elfassi

Expérimentation du “Oui Pub” : la candidature est ouverte pour les collectivités locales

Jusqu’au 26 novembre 2021, les collectivités territoriales qui souhaitent expérimenter le dispositif “Oui Pub” peuvent soumettre leur candidature à l’Ademe : une opportunité d’engagement dans la lutte contre le gaspillage publicitaire... malgré le manque d’ambition criant du dispositif.

Partager

Une expérimentation vidée de son ambition initiale par la loi Climat…

Alors que la Convention citoyenne pour le climat proposait une inversion du dispositif existant “Stop Pub” en ‘Oui Pub”, et ainsi une interdiction totale de la distribution de prospectus publicitaires non-adressés dans les boîtes aux lettres, l’article 21 de la loi Climat et résilience instaure une expérimentation à la portée drastiquement réduite. En effet, l’expérimentation du “Oui Pub” pour 3 ans doit se limiter à 10% de la population et 15 collectivités maximum, sur la base du volontariat de ces collectivités, sous réserve qu’elles soient pourvues d’un programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA). De plus, la loi reste muette sur l’hypothèse et les conditions d’une généralisation du dispositif sur tout le territoire, malgré les demandes répétées de Zero Waste France pendant les débats sur la loi Climat au Parlement.

Le plafonnement de l’expérimentation à un nombre si faible de collectivités et de population prive le dispositif de son intérêt premier, à savoir la réduction du volume de publicité papier distribuée puis immédiatement jetée, et donc la réduction des déchets associés. Ainsi, l’UFC-Que Choisir estime que, même dans le cas où l’objectif fixé par la loi de 65 % de papier recyclé serait atteint en 2022,  ce seraient encore 285 000 tonnes de déchets papiers par an qui viendraient à être incinérées ou enfouies. Alors que l’ambition est d’évaluer les impacts tant environnementaux qu’économiques et sociaux du “Oui Pub”, en vue d’une éventuelle généralisation, le manque de représentativité de l’échantillon et de diversité possible des territoires risque très fortement de mettre en échec l’expérimentation. Pourtant, selon l’Ademe, 70% des citoyen·nes sont favorables au “Oui Pub”.

…Mais une opportunité à saisir pour les collectivités en lutte contre le gaspillage publicitaire

L’expérimentation pour 3 ans commencera en 2022 pour les collectivités sélectionnées, qui pourront bénéficier d’une aide financière afin de se faire accompagner par un bureau d’étude pour la mise en place, le suivi et l’évaluation du dispositif.

Malgré la déception que représente ce “Oui Pub” a minima, Zero Waste France encourage les collectivités locales engagées dans la lutte contre le gaspillage publicitaire à candidater, à l’adresse experimentation.ouipub@ademe.fr. En effet, cette expérimentation marque un premier pas vers la réduction de la publicité papier, des incitations à la surconsommation et donc du gaspillage global de ressources naturelles qui en résulte. L’enjeu est de taille : en 2019, plus de 894 000 tonnes d’imprimés publicitaires non adressés ont été distribués, et nombre d’entre eux ont été jetés sans même avoir été lus.

L’appel à candidatures de l’Ademe

Actualités

19 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : Zero Waste France se rend à Ottawa pour la reprise des négociations

Alors que les gouvernements reprennent, mardi 23 avril à Ottawa (Canada), les discussions en vue de l’adoption d’un texte contraignant pour mettre fin à la pollution plastique, Zero Waste France s[...]

à la une
11 avril 2024

Prévention des déchets : les dysfonctionnements du principe pollueur-payeur

Dans son nouveau rapport, rendu public lors d’un débat organisé à l’Assemblée nationale le 11 avril 2024, Zero Waste France dresse un bilan critique de l’application du principe pollueur-payeur, à[...]

04 avril 2024

Affichage environnemental du textile, un étiquetage qui s’affiche ambitieux

L’affichage environnemental, prévu dans la loi Agec, voit son rôle renforcé par la proposition de loi fast-fashion en débat au Parlement. En quoi consiste ce nouvel étiquetage prévu sur les vêteme[...]

14 mars 2024

Loi sur l’impact environnemental du textile : un premier pas historique pour en découdre avec la fast-fashion

Après des mois de forte mobilisation, la coalition Stop Fast-Fashion se félicite du vote par les député·es de la proposition de loi visant à réduire l’impact environnemental du textile. Malgré des[...]

08 mars 2024

La lutte écologique ne se fera pas sans une lutte féministe

A travers la démarche zéro déchet zéro gaspillage, c’est souvent l’écologie des petits gestes qui est privilégiée. Au-delà du fait que cette démarche ne peut être considérée comme l’unique et seul[...]

06 mars 2024

Règlement européen sur les emballages : Zero Waste France et No Plastic In My Sea regrettent un texte édulcoré et insuffisant pour mettre fin au tout-jetable

Les négociations sur le règlement UE sur les emballages ont abouti lundi 4 mars 2024 sur un accord de compromis entre les États membres et le Parlement européen, mais l’accent mis sur le recyclage[...]

26 janvier 2024

Moins 30% d’ordures ménagères avec la mise en place d’une tarification incitative

L’Ademe a publié en janvier deux études sur les collectivités ayant adopté une tarification incitative, montrant leurs meilleures performances en matière de réduction des ordures ménagères, et rel[...]

18 janvier 2024

Réparation : la loi AGEC a-t-elle permis de limiter la casse ?

Indice de réparabilité, accès aux pièces détachées, bonus réparation : autant de mesures prévues par la loi AGEC pour allonger la durée de vie des produits, notamment des équipements électriques e[...]

22 décembre 2023

Loi AGEC : assistera-t-on aux changements annoncés pour le 1er janvier 2024 ?

Bientôt quatre ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, de nouvelles dispositions doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2024. Zero[...]

21 décembre 2023

Fast-fashion : les ONG demandent une loi pour encadrer les pratiques du secteur de la mode

Alors que le Black Friday et autres soldes continuent de s’imposer en France à grands coups de publicités tapageuses, Zero Waste France a lancé avec une coalition d’ONG la campagne “Stop fast-fash[...]