22 octobre 2021
Pauline Debrabandere

Retour sur la matinée technique : réduire le jetable, l’exemple de la restauration collective

Zero Waste France et le WWF ont organisé le 20 octobre une matinée technique de partage d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique et l’usage unique, notamment dans la restauration collective. Retour sur les échanges et les interventions de cette matinée.

Partager

Résumé de la matinée

Cette matinée, disponible en replay, avait pour objet de présenter concrètement des retours d’expérience de territoires ayant adopté une démarche de lutte contre la pollution plastique et l’usage unique, et plus particulièrement dans la restauration collective. Comment impulser cette démarche à l’échelle d’une agglomération gérant plusieurs dizaines de milliers de repas par jour ? Par où commencer ? Comment, en tant que collectivité, agir à la fois sur la suppression du jetable et sur la réduction du gaspillage ?

Dans un premier temps, Zero Waste France et le WWF France ont proposé de premiers éclairages destinés à cadrer la session :

Pauline Debrabandere, responsable du programme Territoires de Zero Waste France, est revenue sur les enjeux réglementaires en matière de réduction du plastique et de l’usage unique, notamment en restauration collective, et les nouveautés imposées par les lois Agec (anti-gaspillage) de 2020 et Egalim (agriculture et alimentation) de 2018.

Caroline Longin, chargée de plaidoyer Territoires durables chez WWF France, a présenté les rôles que peuvent jouer les collectivités locales contre la pollution plastique et plus particulièrement sur le volet de la restauration collective, à partir du guide “Territoires zéro pollution plastique” réalisé par le WWF France.

La table ronde organisée ensuite à permis de partager quatre retours d’expériences au sein de différents territoires :

Clémentine Derot, chargée de projets Zero Waste au sein du SMICVAL, a présenté la démarche ambitieuse de réduction des déchets portée par ce syndicat de collecte et de traitement des déchets du Libournais auprès des communes de son territoire. A travers plusieurs niveaux d’engagement,  une délibération  « Zéro plastique à usage unique » puis un programme plus complet « Ma commune Zero Waste », les communes s’engagent de façon transversale sur différentes thématiques (événementiel, commande publique, restauration collective…). Au total, 77 communes du territoire du SMICVAL sont engagées à réduire le plastique à usage unique, et 61% sont engagées en tant que commune Zero Waste. La présentation est à retrouver ici.

Laurence Pérou, adjointe au Maire de Saint-André-de-Cubzac, commune adhérente au SMICVAL et engagée dans une stratégie zéro plastique à usage unique et plus largement Zero Waste, a ensuite témoigné de l’initiative de frigos partagés mis en place par la commune pour le don de restes alimentaires. Cette mesure anti-gaspillage qui se double d’une initiative zéro jetable (les contenants proposés étant réutilisables) connaît un grand succès auprès des habitant·es. Retour sur cette mise en place.

Coline Salaris-Borgne, chargée de mission responsabilité sociétale et environnementale au sein du SIVU de Bordeaux-Mérignac a de son côté partagé les enjeux et problématiques rencontrés pour réduire le plastique dans une cuisine centrale en liaison froide préparant 23 000 repas par jour (dont 85% à destination des scolaires). Le SIVU de Bordeaux-Mérignac participe actuellement à plusieurs expérimentations avec l’AGORES et d’autres colllectivités à l’échelle nationale, en testant notamment de nouvelles techniques de cuisson et de nouveaux matériaux (inox, verre). La présentation est à retrouver ici, tandis qu’une partie des travaux menés par l’Agores (extrait du livre blanc Acte I) sont également en ligne.

Maxime Cordier, responsable du service restauration pour la Ville de Fontenay-sous-Bois, a ensuite témoigné de la démarche menée par la ville pour mettre en place des contenants réutilisables en inox dans le cadre de son service de portage de repas à domicile (180 repas par jour). Un retour très complet sur les modifications des pratiques professionnelles du personnel (poids des contenants réutilisables à récupérer après utilisation, lavage…) et les applications auprès des usager·ères de ce service à domicile. A retrouver dans le replay.

Replay de la matinée

Le replay de cette matinée technique est désormais disponible sur la chaîne Youtube de Zero Waste France, avec une playlist de 6 vidéos des présentations de chaque intervenant·e.

Actualités

à la une
11 avril 2024

Prévention des déchets : les dysfonctionnements du principe pollueur-payeur

Dans son nouveau rapport, rendu public lors d’un débat organisé à l’Assemblée nationale le 11 avril 2024, Zero Waste France dresse un bilan critique de l’application du principe pollueur-payeur, à[...]

04 avril 2024

Affichage environnemental du textile, un étiquetage qui s’affiche ambitieux

L’affichage environnemental, prévu dans la loi Agec, voit son rôle renforcé par la proposition de loi fast-fashion en débat au Parlement. En quoi consiste ce nouvel étiquetage prévu sur les vêteme[...]

14 mars 2024

Loi sur l’impact environnemental du textile : un premier pas historique pour en découdre avec la fast-fashion

Après des mois de forte mobilisation, la coalition Stop Fast-Fashion se félicite du vote par les député·es de la proposition de loi visant à réduire l’impact environnemental du textile. Malgré des[...]

08 mars 2024

La lutte écologique ne se fera pas sans une lutte féministe

A travers la démarche zéro déchet zéro gaspillage, c’est souvent l’écologie des petits gestes qui est privilégiée. Au-delà du fait que cette démarche ne peut être considérée comme l’unique et seul[...]

06 mars 2024

Règlement européen sur les emballages : Zero Waste France et No Plastic In My Sea regrettent un texte édulcoré et insuffisant pour mettre fin au tout-jetable

Les négociations sur le règlement UE sur les emballages ont abouti lundi 4 mars 2024 sur un accord de compromis entre les États membres et le Parlement européen, mais l’accent mis sur le recyclage[...]

26 janvier 2024

Moins 30% d’ordures ménagères avec la mise en place d’une tarification incitative

L’Ademe a publié en janvier deux études sur les collectivités ayant adopté une tarification incitative, montrant leurs meilleures performances en matière de réduction des ordures ménagères, et rel[...]

18 janvier 2024

Réparation : la loi AGEC a-t-elle permis de limiter la casse ?

Indice de réparabilité, accès aux pièces détachées, bonus réparation : autant de mesures prévues par la loi AGEC pour allonger la durée de vie des produits, notamment des équipements électriques e[...]

22 décembre 2023

Loi AGEC : assistera-t-on aux changements annoncés pour le 1er janvier 2024 ?

Bientôt quatre ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, de nouvelles dispositions doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2024. Zero[...]

21 décembre 2023

Fast-fashion : les ONG demandent une loi pour encadrer les pratiques du secteur de la mode

Alors que le Black Friday et autres soldes continuent de s’imposer en France à grands coups de publicités tapageuses, Zero Waste France a lancé avec une coalition d’ONG la campagne “Stop fast-fash[...]

04 décembre 2023

Retour sur la matinée technique : “Réduction du plastique à usage unique : accompagner les acteurs du territoire à adopter le réemploi”

Zero Waste France a organisé le 16 novembre 2023 une matinée technique de retour d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique à usage unique[...]