16 mars 2022
Laura Frouin

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions qu’il est possible d’instaurer sur son territoire. Retour sur les retours d'expériences riches en apprentissages de cette matinée.

Newsletter
Partager

Ce webinaire a été l’occasion pour Zero Waste France de rappeler les enjeux réglementaires qui encadrent le recours au réemploi, et ses nombreux avantages, à la fois écologiques, économiques et sociaux

  • Les bouteilles en verre réemployables génèrent 85 % d’émissions de GES en moins que leurs équivalents à usage unique, et 75 % en moins que des bouteilles en plastique jetable, selon un rapport de Zero Waste Europe et Reloop.
  • Le réemploi permet de réduire les frais de gestion des déchets des collectivités, et le prix des boissons pour le.la consommateur.ice. Les alsacien·nes achètent leurs bières et leurs eaux jusqu’à 20% moins cher dans des bouteilles consignées en grande surface.
  • Le réemploi est créateur d’emplois locaux durables non délocalisables, dont certains en insertion. En Allemagne, on considère que le système de bouteilles réemployables crée cinq fois plus d’emplois qu’un système basé sur l’usage unique.

Alice Abbat, coordinatrice du Réseau Consigne, a présenté les 3 leviers d’actions principaux des collectivités pour développer le réemploi :

Agir sur la commande publique

en orientant les achats publics des collectivités sur des emballages réemployables

Mettre en place et soutenir des projets de réemploi

En réalisant un diagnostic territorial pour identifier les initiatives du territoire et en finançant des expérimentations, des infrastructures et en permettant la pérennisation du projet

Sensibiliser, informer et former

en lançant des opérations de communication à destination des citoyen.ne.s et en organisant des temps d’échanges avec les professionnel.le.s

Un guide du Réseau Consigne à destination des collectivités

Des propositions d’actions et retours d’expériences concrets sont présents dans le guide pour chaque levier !

Télécharger le guide

Une expérimentation de boites repas pour la vente à emporter dans la Vallée de Chamonix Mont-Blanc

Pauline Vaillard, chargée de mission économie circulaire de la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc a présenté une expérimentation de contenants consignés mis à la disposition de 10 restaurants de la Vallée. 

La communauté de communes a financé pendant 3 mois la location de contenants réemployables proposée par Dabba. Suite à cette expérimentation, un restaurant a  signé un contrat durable avec Dabba. Si c’était à refaire, Pauline observe 4 leviers d’amélioration pour augmenter l’impact de l’expérimentation : 

  • Impliquer en amont les commerçant.e.s dans le projet pour susciter plus d’adhésion
  • Préférer la prise en charge d’une partie de l’abonnement plutôt que la gratuité pour favoriser l’engagement
  • Inclure dans la convention l’obligation de communiquer sur le service de contenant réemployable à la clientèle
  • Proposer un accompagnement à l’utilisation des contenants sur le service du midi pour partager les bonnes pratiques de vente

Trivalis, syndicat de traitement pionnier dans le développement du réemploi

Camille Milon, chargée de mission, et Mélanie Hérault, animatrice prévention consigne et réemploi, au sein du syndicat de traitement vendéen Trivalis nous ont partagé leur plan d’action pour développer le réemploi sur le territoire vendéen.

Face à l’explosion du nombre d’emballages à usage unique à traiter sur le territoire, le syndicat a fait le choix de miser sur le réemploi en accompagnant le développement à l’échelle départementale de l’opérateur de consigne locale, l’association Bout’à Bout.

Trivalis a utilisé le levier de la commande publique en lançant un marché public de prestations de services proposant 2 lots : avec un lot de fourniture de casiers d’une part, pour pouvoir stocker les contenants; et un lot de mise en œuvre du circuit logistique d’autre part, qui consiste à assurer la collecte, le lavage et la redistribution des contenants. Une campagne de communication a été déployée à l’échelle départementale pour faire redécouvrir aux citoyen.ne.s le réemploi des contenants. 

Enfin, une expérimentation a récemment été lancée sur le réemploi de bocaux standardisés auprès des entreprises alimentaires locales, et sur les boîtes en verre auprès des restaurateurs de la ville des Herbiers, avec les Boîtes Nomades. 

Replay de la matinée

Le replay de ce webinaire est disponible sur la chaîne Youtube de Zero Waste France. Bon visionnage ! 

Actualités

à la une
17 juillet 2024

JOP de Paris 2024 : faux départ pour le réemploi des emballages

Alors que les Jeux olympiques et paralympiques (JOP) ont été annoncés comme un immense événement “zéro déchet” et “zéro plastique à usage unique”, les modalités de distribution des boissons par le[...]

11 juillet 2024

Plastique : en Normandie, le projet de recyclage chimique Eastman suscite l’inquiétude

A Saint-Jean-de-Folleville (76), le projet Eastman pourrait être l'un des plus grands projets de recyclage chimique au monde. Problèmes : ce procédé n’a jamais fait ses preuves, ses impacts enviro[...]

26 juin 2024

Élections législatives : soutenir une transition écologique juste

Les 30 juin et 7 juillet prochains, tous·tes les Français·es seront appelé·es aux urnes pour élire leurs représentant·es à l’Assemblée nationale. Face à la menace de l’extrême droite, Zero Waste F[...]

17 juin 2024

Recyclage du polystyrène : une « impasse » pour Zero Waste France

Une enquête du Monde et Franceinfo indique que le gouvernement a investi des centaines de millions d’euros, sans succès, pour développer le recyclage du polystyrène. Zero Waste France demande le m[...]

11 juin 2024

Extrême droite : la position de Zero Waste France

Le score historique de l'extrême-droite aux élections européennes et la dissolution de l’Assemblée nationale constituent un énorme risque pour la transition écologique et la réduction des déchets.[...]

07 juin 2024

Préservation des ressources, réduction des déchets : pourquoi nous avons besoin d’une Europe ambitieuse

Interdiction de plastiques à usage unique, responsabilité des producteurs : des règles qui ont en commun de résulter du droit de l'UE. À l’occasion du renouvellement du Parlement européen, Zero Wa[...]

06 juin 2024

Sondage : les Français·es majoritairement favorables à l’interdiction des bouteilles en plastique de moins de 50 cl

Alors que les scandales dans le secteur de l’eau en bouteille se succèdent, un sondage OpinionWay pour les associations Zero Waste France et No Plastic In My Sea, rendu public ce jour, montre que [...]

29 mai 2024

Evaluation de la loi AGEC : les associations appellent le gouvernement à mettre en oeuvre rapidement les recommandations des parlementaires

Alors que la mission d’évaluation de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a rendu ce jour son rapport, les associations Zero Waste France, No Plastic In My Sea, Les Amis de l[...]

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]