08 avril 2022
Valentine Cancel

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur un événement qui démontre la force et l’ampleur d’un mouvement citoyen né il y a moins de dix ans.

Photo : Nicolas Beaumont
Partager

Ce vendredi 25 mars, branle-bas de combat dans l’Agora, la grande salle de la Maison du Zéro Déchet à Paris : l’équipe de Zero Waste France s’apprête à y recevoir plus de 130 personnes. Ce lieu associatif parisien dédié à la démarche zéro déchet, zéro gaspillage et créé par Zero Waste France a logiquement été choisi pour accueillir les Rencontres nationales des groupes locaux Zero Waste. Temps fort annuel pour le réseau, ces rencontres permettent aux militant‧es des groupes locaux venant de toute la France de se réunir le temps d’un week-end, de rencontrer les membres de l’équipe permanente de l’association et de se former au contact des autres groupes locaux sur les grands enjeux portés par l’association nationale. Pour cette édition 2022, une cinquantaine de groupes locaux ont été représentés tout au long de l’événement.

Mur des logos des Groupes locaux dans l’Agora

Pour une vision systémique et inclusive des enjeux Zero Waste

Ces dernières années, Zero Waste France a mis un point d’honneur à embarquer son réseau vers une vision collective et politique du zéro déchet. Pour se faire, les groupes locaux ont bénéficié de formations renforcées sur des sujets comme les modes de traitement des déchets, l’impact climatique de notre production de déchets ou encore le gaspillage des ressources naturelles non renouvelables. Zero Waste France veille aussi à accentuer son accompagnement au plaidoyer local, afin que les membres des groupes locaux se sentent légitimes à faire valoir les revendications de l’association en matière de réduction des déchets et du gaspillage. Par exemple, lors des débats parlementaires pour la Loi Climat et Résilience en 2021, plus de 40 membres des groupes locaux ont demandé un rendez-vous à leurs député‧es pour porter les revendications du réseau associatif, participant directement d’une expérience de reprise en main de leur pouvoir citoyen.

La première journée du weekend de rencontres 2022 était ouverte également aux adhérent‧es de Zero Waste France et avait pour objectif de présenter la vision systémique du Zero Waste telle que la porte l’association depuis 25 ans. Deux plénières ont permis de détailler ces enjeux :

  • une présentation de la vision de Zero Waste France visant à repositionner le zéro déchet zéro gaspillage comme mouvement fort, à la croisée des considérations écologiques, économiques, sociales et démocratiques.
  • une table-ronde pour relier cette présentation aux acteur‧ices de terrain et aux coalitions dont fait partie Zero Waste France : Christophe Dague du Pacte du Pouvoir de Vivre, Céleste Duriez du Réseau Action Climat et Delphine Levi-Alvarès de Break Free From Plastic Europe.

Les participant‧es ont ensuite pu expérimenter différents formats d’ateliers de sensibilisation aux enjeux climat et environnementaux (Fresque du Climat, Fresque du Numérique, Inventons nos vies bas carbone) et se répartir en ateliers pour apprendre à argumenter et échanger leurs bonnes pratiques de terrain (que ce soit pour tenir des stands grand public ou pour travailler la posture à adopter face à des élu‧es qu’il faut convaincre du bien-fondé d’une politique de réduction à la source des déchets).

Un réseau associatif qui a su rebondir malgré un ralentissement dû à la crise sanitaire

Depuis 2015 (date de début de structuration et de coordination du réseau par Zero Waste France), le réseau des groupes locaux Zero Waste a connu une croissance exponentielle, signe d’une prise de conscience et d’une mobilisation grandissante des citoyen‧nes pour les enjeux de réduction des déchets et du gaspillage. Les deux dernières années ont confirmé l’importance et le rôle clé des groupes locaux Zero Waste dans la diffusion et l’ancrage des démarches zéro déchet sur les territoires ainsi que dans le déploiement et l’influence des actions de Zero Waste France à l’échelle nationale.

Ces deux dernières années, Zero Waste France a continué à soutenir le développement des démarches zéro déchet au niveau local, en amplifiant le réseau des groupes locaux et en approfondissant les liens de ceux-ci avec les autres acteurs du mouvement zéro déchet (collectivités, entrepreneurs, associations, établissements scolaires…). L’association nationale poursuit son accompagnement à la fois sur la création de nouveaux groupes locaux et la pérennisation des groupes formés, ainsi que sur la structuration du réseau national et le renforcement de la coopération à l’échelle régionale.

Lors de la plénière “État des lieux et perspectives du réseau Zero Waste” lors des Rencontres 2022, un bilan chiffré a permis de délivrer de grands indicateurs-clés sur l’état du réseau à ce jour.

Le constat partagé lors de cette plénière sur la croissance rapide du réseau a permis de détailler la stratégie de restructuration mise en place par Zero Waste France.

La multiplication des groupes locaux sur tout le territoire français est une véritable force pour l’association mais la croissance très rapide du réseau (le nombre de groupes locaux a plus que doublé en 2019) a poussé Zero Waste France à repenser sa gouvernance pour une coopération plus efficiente et pour favoriser une cohérence dans les actions et messages diffusés par les groupes locaux. Pour accompagner ce tournant pour l’association (d’un point de vue pratique mais aussi stratégique), l’association a donc travaillé ces deux dernières années à restructurer le réseau et à renforcer les engagements réciproques entre l’association nationale et ses groupes locaux.

Pour surfer sur la vague de motivation suscitée par ce tableau d’un réseau riche et fort de ses multiples groupes locaux, Zoé Lavocat (responsable Climat et Territoires au sein du Réseau Action Climat) est venue former la centaine de bénévoles présent‧es au plaidoyer local : elle a su donner une vision globale des différentes actions de plaidoyer possibles en faveur du zero waste à l’échelle locale, en faisant témoigner plusieurs groupes locaux mobilisés sur des thématiques variées (lutte contre l’incinération par exemple) et qui ont bien montré qu’il n’est pas nécessaire d’être expert‧e de ces sujets pour se lancer. Les militant‧es en sont ressorti‧es empli‧es d’un sentiment de légitimité à s’attaquer au sujet via des actions de plaidoyer.

L’après-midi du dimanche avait pour objectif de joindre la parole aux actes en proposant de nombreux ateliers pour orienter les bénévoles du réseau vers des projets précis de l’association (soutien aux dispositifs de consigne et de vrac avec Alice Abbat du Réseau Consigne et Célia Renesson du Réseau Vrac, prise de parole dans les médias, financements des actions des groupes locaux, etc.) mais aussi pour prendre soin d’elleux (atelier sur le burnout militant et l’éco-anxiété avec la psychologue Colombe Breguet).

Une dernière plénière a mis en lumière les projets-phares d’une dizaine de groupes locaux qui sont venus témoigner de leur expérience afin de faciliter le partage d’outils et de compétences au sein du réseau :

  • Toucher de nouveaux publics : Zéro Déchet Strasbourg, Zéro Déchet Rouen, Zéro Déchet Pays d’Arles
  • Organiser un festival Zéro Déchet : Zero Waste Marseille
  • Recruter et fidéliser ses bénévoles : Zéro Déchet Lyon, Zero Waste Paris
  • Commerces Zéro Déchet : Zéro Déchet Lyon
  • Sensibilisation en établissement scolaire : Zero Waste Toulouse
Le réseau Zero Waste est donc dense, divers, ambitieux et dynamique ! C’est avant tout ce qui ressort de ces 2 jours d’échange et de débats, ce qui a été partagé à plusieurs reprises pendant le weekend : notre mouvement associatif est porté par des personnes très motivées implantées partout en France et à ce stade de croissance et de progression, Zero Waste a un rôle majeur à jouer pour continuer à accompagner, former, outiller et mutualiser les ressources à destination de ses militant‧es.

Les Rencontres Nationales 2022 ont belles et bien été un propulseur pour remotiver les troupes et redéfinir ensemble ce qui nous unit : liberté, égalité… sobriété !

Cet article vous a donné envie de rejoindre un groupe local ?

Contactez Zero Waste France en écrivant à groupeslocaux@zerowastefrance.org

Je crée ou rejoins un groupe local près de chez moi
groupe-salaries

L’équipe de Zero Waste France tient à remercier chaleureusement tous‧tes les participant‧es, les intervenant‧es ainsi que les volontaires en service civique des groupes locaux qui ont contribué à la réussite de cet événement.

Toutes les photos de cet article ont été prises par Nicolas Beaumont.

Actualités

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]

19 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : Zero Waste France se rend à Ottawa pour la reprise des négociations

Alors que les gouvernements reprennent, mardi 23 avril à Ottawa (Canada), les discussions en vue de l’adoption d’un texte contraignant pour mettre fin à la pollution plastique, Zero Waste France s[...]

11 avril 2024

Prévention des déchets : les dysfonctionnements du principe pollueur-payeur

Dans son nouveau rapport, rendu public lors d’un débat organisé à l’Assemblée nationale le 11 avril 2024, Zero Waste France dresse un bilan critique de l’application du principe pollueur-payeur, à[...]

à la une
04 avril 2024

Affichage environnemental du textile, un étiquetage qui s’affiche ambitieux

L’affichage environnemental, prévu dans la loi Agec, voit son rôle renforcé par la proposition de loi fast-fashion en débat au Parlement. En quoi consiste ce nouvel étiquetage prévu sur les vêteme[...]

14 mars 2024

Loi sur l’impact environnemental du textile : un premier pas historique pour en découdre avec la fast-fashion

Après des mois de forte mobilisation, la coalition Stop Fast-Fashion se félicite du vote par les député·es de la proposition de loi visant à réduire l’impact environnemental du textile. Malgré des[...]

08 mars 2024

La lutte écologique ne se fera pas sans une lutte féministe

A travers la démarche zéro déchet zéro gaspillage, c’est souvent l’écologie des petits gestes qui est privilégiée. Au-delà du fait que cette démarche ne peut être considérée comme l’unique et seul[...]