Incertitude sur le paquet « Qualité de l’air » et retrait du paquet « Economie circulaire » : la Commission européenne commet une erreur stratégique colossale

Paris, le 16 décembre 2014 - Les ONG françaises de protection de l’environnement travaillant sur la qualité de l’air et l’économie circulaire condamnent dans les termes les plus forts qui soient le retrait par la Commission européenne de propositions de textes clés sur la qualité de l’air et l’économie circulaire.

Partager

Le Président de la Commission Jean-Claude Juncker et son Vice-Président Frans Timmermans ont en effet annoncé le 16 décembre que les paquets “Qualité de l’air” et “Economie circulaire” ne feraient pas partie du programme de travail 2015 de la Commission. Cette décision a été prise contre l’avis d’au moins 11 Etats membres, y compris la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, qui ont enjoint à la Commission de ne retirer aucune de ces deux propositions.

Frans Timmermans a précisé que la Commission reviendrait « plus tard » avec des propositions plus ambitieuses sur l’économie circulaire – au delà d’objectifs uniquement déchet. Même si on pourrait se réjouir de cette volonté, on peut largement douter de son effectivité, puisque c’était justement déjà l’ambition du texte initial qui était mise en cause par certains.

Concernant la qualité de l’air, cette décision incompréhensible reporte ainsi la révision de la directive « Plafonds d’émissions nationales » qui aurait pu sauver 58 000 vies par an. Pour l’économie circulaire, cette suppression retire les objectifs de recyclage de 70% pour les déchets municipaux et de 80% pour les emballages, tout comme l’interdiction de mettre en décharge tout déchet recyclable ou biodégradable. Ces objectifs auraient pu créer des centaines de milliers d’emplois.

Il s’agissait d’un premier “test” pour la nouvelle Commission Juncker. Cela confirme le peu de cas qu’elle fait du développement durable et laisse craindre que cela ne soit que la première d’une série d’attaques à l’encontre des législations environnementales.

Ces propositions offraient la promesse d’améliorations pour la santé, de création d’emplois, d’un environnement plus sain pour les Européens, de réductions d’émissions de gaz à effet de serre et auraient permis de préserver des ressources naturelles stratégiques pour notre économie et nos entreprises. Mais la Commission a choisi de privilégier les intérêts privés de la frange la plus libérale de BusinessEurope, au mépris du bien-être des citoyens européens. Ignorant les bénéfices de moyen et long terme, la Commission laisse ainsi le champ libre à la perpétuation d’un modèle économique dépassé et polluant.

C’est un signal inquiétant qu’envoie la Commission aux citoyens européens, qui ne fera rien pour restaurer leur confiance dans les institutions européennes. “Les citoyens ne pourront que constater que l’objectif de réduire les 400 000 décès prématurés dus chaque année à la pollution de l’air n’est plus une priorité pour l’UE” déplore Sébastien Vray, Président de l’Association Respire. “Ils comprendront aussi que Juncker et Timmermans ont délibérément fait une croix sur la possibilité de créer 180 000 emplois grâce au Paquet Economie Circulaire et ont choisi d’ignorer l’industrie progressiste qui demande des mesures européennes pour améliorer l’efficacité dans l’utilisation des ressources” regrette Delphine Lévi Alvarès, Responsable du plaidoyer chez Zero Waste France.

Ce retrait est une erreur stratégique colossale que nous – Zero Waste France, Les Amis de la Terre, France Nature Environnement, Respire, Fondation Nicolas Hulot, Générations Cobayes, Réseau Action Climat France, Surfrider, Agir pour l’environnement, Générations Futures, Greenpride, Women in Europe for Common Future (WECF) et WWF – condamnons.

03 décembre 2021

Un Pacte du Pouvoir de Vivre pour (re)penser ensemble écologie, solidarité et démocratie

Il y a un mois, la coalition du Pacte du pouvoir de vivre publiait ses 90 propositions pour bâtir une autre société plus juste et écologique. Zero Waste France revient sur le mouvement et ses obje[...]

29 novembre 2021

Que deviennent les vêtements que l’on jette ?

La production de vêtements a doublé entre 2000 et 2014. Si une personne achète désormais 60 % de vêtements de plus qu’il y a 15 ans, elle les conserve cependant moitié moins longtemps. Mais alors,[...]

à la une
24 novembre 2021

Black Friday : une catastrophe écologique et sociale qui perdure en dépit de la loi

A l’heure où des photos de dunes de vêtements, prises dans le désert d’Atacama (au nord du Chili) scandalisent, les grandes entreprises préparent en toute impunité l’opération promotionnelle "Blac[...]

09 novembre 2021

Top 10 des pires pollueurs plastiques 2021 : comme un air de déjà-vu

Le mouvement Break Free From Plastic a récemment publié son audit de marques 2021 qui établit le top 10 des plus grands pollueurs plastique dans le monde. Sans surprise, Coca-Cola Company mainti[...]

08 novembre 2021

Zero Waste France s’attaque à la fast-fashion !

Zero Waste France lance sa nouvelle campagne nationale “Fast-fashion : il est temps de ralentir !”, invitant à la fois les citoyen·nes à changer leur relation aux vêtements, et les marques de la f[...]

02 novembre 2021

Réduire les déchets pour agir sur le climat

Alors que la 26e conférence annuelle de l’ONU sur le climat (COP26) démarre dans un contexte d’urgence climatique et environnementale toujours plus pressant, Zero Waste France revient sur les lien[...]

22 octobre 2021

Retour sur la matinée technique : réduire le jetable, l’exemple de la restauration collective

Zero Waste France et le WWF ont organisé le 20 octobre une matinée technique de partage d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique et l’us[...]

14 octobre 2021

Expérimentation du “Oui Pub” : la candidature est ouverte pour les collectivités locales

Jusqu’au 26 novembre 2021, les collectivités territoriales qui souhaitent expérimenter le dispositif “Oui Pub” peuvent soumettre leur candidature à l’Ademe : une opportunité d’engagement dans la l[...]

07 octobre 2021

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 14 juillet 2021, la Commission européenne a proposé une révision du marché carbone européen, outil économique majeur de lutte contre le réchauffement climatique. Or, cette proposition persiste [...]

08 septembre 2021

Le Plan national de prévention des déchets 2021-2027 : comprendre et participer

Le prochain Plan national de prévention des déchets (PNPD) est en phase de concertation jusqu’au 30 octobre prochain. Zero Waste France fait le point sur ce document structurel dans la politique d[...]