Enquête du Défenseur des droits sur les déchets : la réponse de Zero Waste France

Le Défenseur des droits enquête sur la collecte et le traitement des déchets. Dans un courrier, Zero Waste France lui fait valoir tous les avantages d'une démarche Zero Waste.

Partager

Vous rencontrez des difficultés dans la collecte de vos ordures ménagères ?” Tels sont à la fois le constat dressé et la question posée par le Défenseur des droits, autorité administrative indépendante chargée de veiller au respect des droits et libertés par les administrations publiques.

Au cas présent, le Défenseur des droits s’inquiète de l’abandon des collectes en porte-à-porte, au profit de la multiplication des points d’apport volontaires par les collectivités, ce qui serait de nature à porter préjudice aux personnes à mobilité réduite. Il est vrai que, le plus souvent pour des raisons de coût, certaines collectivités abandonnent les collectes en porte-à-porte des déchets recyclables et des ordures ménagères résiduelles, avec un risque au passage pour les performances de collecte (voir en ce sens les chiffres détaillés du référentiel national des coûts).

Dans le cadre de cet appel à témoignage, Zero Waste France a tenu à rappeler au Défenseur des droits le cercle vertueux qui peut être celui d’une démarche “zéro déchet – zéro gaspillage” ambitieuse à l’échelle d’une collectivité locale. Dans un tel scénario, la réduction des ordures ménagères résiduelles constitue une économie significative, en parallèle de l’augmentation des collectes de déchets recyclables, financièrement valorisés pour les collectivités, permettant de contrôler voire de diminuer les coûts à la charge des usagers.

Ainsi, l’organisation de la gestion des déchets exclusivement par rapport à des coûts identifiés sur le court terme peut parfois s’avérer contre-productif. Dans ce schéma, la forte densité des points d’apport volontaire permet de conserver des performances de collecte proches de celles mesurées en porte-à-porte. Mais plus le réseau de point d’apport volontaire est dense, plus les coûts eux aussi augmentent.

Plus que sur les modalités de collecte, c’est donc bien sur la réduction des déchets (principalement ceux non recyclés), que se jouent les économies pour le service public et donc les réductions de facture pour le contribuable.

Notre courrier au Défenseur des droits

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

à la une
30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.