Enquête du Défenseur des droits sur les déchets : la réponse de Zero Waste France

Le Défenseur des droits enquête sur la collecte et le traitement des déchets. Dans un courrier, Zero Waste France lui fait valoir tous les avantages d'une démarche Zero Waste.

Partager

Vous rencontrez des difficultés dans la collecte de vos ordures ménagères ?” Tels sont à la fois le constat dressé et la question posée par le Défenseur des droits, autorité administrative indépendante chargée de veiller au respect des droits et libertés par les administrations publiques.

Au cas présent, le Défenseur des droits s’inquiète de l’abandon des collectes en porte-à-porte, au profit de la multiplication des points d’apport volontaires par les collectivités, ce qui serait de nature à porter préjudice aux personnes à mobilité réduite. Il est vrai que, le plus souvent pour des raisons de coût, certaines collectivités abandonnent les collectes en porte-à-porte des déchets recyclables et des ordures ménagères résiduelles, avec un risque au passage pour les performances de collecte (voir en ce sens les chiffres détaillés du référentiel national des coûts).

Dans le cadre de cet appel à témoignage, Zero Waste France a tenu à rappeler au Défenseur des droits le cercle vertueux qui peut être celui d’une démarche “zéro déchet – zéro gaspillage” ambitieuse à l’échelle d’une collectivité locale. Dans un tel scénario, la réduction des ordures ménagères résiduelles constitue une économie significative, en parallèle de l’augmentation des collectes de déchets recyclables, financièrement valorisés pour les collectivités, permettant de contrôler voire de diminuer les coûts à la charge des usagers.

Ainsi, l’organisation de la gestion des déchets exclusivement par rapport à des coûts identifiés sur le court terme peut parfois s’avérer contre-productif. Dans ce schéma, la forte densité des points d’apport volontaire permet de conserver des performances de collecte proches de celles mesurées en porte-à-porte. Mais plus le réseau de point d’apport volontaire est dense, plus les coûts eux aussi augmentent.

Plus que sur les modalités de collecte, c’est donc bien sur la réduction des déchets (principalement ceux non recyclés), que se jouent les économies pour le service public et donc les réductions de facture pour le contribuable.

Notre courrier au Défenseur des droits

20 janvier 2022

L’Union Européenne peut-elle devenir Zéro Déchet ?

Le mercredi 19 janvier, le Président Macron a présenté devant les eurodéputé-es du Parlement européen de Strasbourg les priorités de la France dans le cadre de la Présidence Française de l’Union E[...]

14 janvier 2022

Presse ou publicité emballée sous plastique : un courrier pour y mettre fin

Vous recevez des articles de presse et/ou des publicités emballées sous plastique ? Depuis janvier 2022 c’est interdit et vous pouvez interpeller les expédients qui ne respectent pas la loi.

à la une
03 janvier 2022

Loi anti-gaspillage : quelles nouvelles résolutions pour janvier 2022 ?

Près de deux ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, de nouvelles dispositions sont entrées en vigueur au 1er janvier 2022. Zero Was[...]

13 décembre 2021

Faire du plaidoyer, ça veut dire quoi ? Retour sur un an d’actions de Zero Waste France

Développement du réemploi, soutien à la réparation, lutte contre le plastique à usage unique : à l’occasion de sa déclaration annuelle de plaidoyer, Zero Waste France revient sur les actions qu’el[...]

03 décembre 2021

Un Pacte du Pouvoir de Vivre pour (re)penser ensemble écologie, solidarité et démocratie

Le 5 novembre 2021, la coalition du Pacte du pouvoir de vivre publiait ses 90 propositions pour bâtir une autre société plus juste et écologique. Zero Waste France revient sur le mouvement et ses [...]

29 novembre 2021

Que deviennent les vêtements que l’on jette ?

La production de vêtements a doublé entre 2000 et 2014. Si une personne achète désormais 60 % de vêtements de plus qu’il y a 15 ans, elle les conserve cependant moitié moins longtemps. Mais alors,[...]

24 novembre 2021

Black Friday : une catastrophe écologique et sociale qui perdure en dépit de la loi

A l’heure où des photos de dunes de vêtements, prises dans le désert d’Atacama (au nord du Chili) scandalisent, les grandes entreprises préparent en toute impunité l’opération promotionnelle "Blac[...]

09 novembre 2021

Top 10 des pires pollueurs plastiques 2021 : comme un air de déjà-vu

Le mouvement Break Free From Plastic a récemment publié son audit de marques 2021 qui établit le top 10 des plus grands pollueurs plastique dans le monde. Sans surprise, Coca-Cola Company mainti[...]

08 novembre 2021

Zero Waste France s’attaque à la fast-fashion !

Zero Waste France lance sa nouvelle campagne nationale “Fast-fashion : il est temps de ralentir !”, invitant à la fois les citoyen·nes à changer leur relation aux vêtements, et les marques de la f[...]

02 novembre 2021

Réduire les déchets pour agir sur le climat

Alors que la 26e conférence annuelle de l’ONU sur le climat (COP26) démarre dans un contexte d’urgence climatique et environnementale toujours plus pressant, Zero Waste France revient sur les lien[...]