Enquête du Défenseur des droits sur les déchets : la réponse de Zero Waste France

Le Défenseur des droits enquête sur la collecte et le traitement des déchets. Dans un courrier, Zero Waste France lui fait valoir tous les avantages d'une démarche Zero Waste.

Partager

Vous rencontrez des difficultés dans la collecte de vos ordures ménagères ?” Tels sont à la fois le constat dressé et la question posée par le Défenseur des droits, autorité administrative indépendante chargée de veiller au respect des droits et libertés par les administrations publiques.

Au cas présent, le Défenseur des droits s’inquiète de l’abandon des collectes en porte-à-porte, au profit de la multiplication des points d’apport volontaires par les collectivités, ce qui serait de nature à porter préjudice aux personnes à mobilité réduite. Il est vrai que, le plus souvent pour des raisons de coût, certaines collectivités abandonnent les collectes en porte-à-porte des déchets recyclables et des ordures ménagères résiduelles, avec un risque au passage pour les performances de collecte (voir en ce sens les chiffres détaillés du référentiel national des coûts).

Dans le cadre de cet appel à témoignage, Zero Waste France a tenu à rappeler au Défenseur des droits le cercle vertueux qui peut être celui d’une démarche “zéro déchet – zéro gaspillage” ambitieuse à l’échelle d’une collectivité locale. Dans un tel scénario, la réduction des ordures ménagères résiduelles constitue une économie significative, en parallèle de l’augmentation des collectes de déchets recyclables, financièrement valorisés pour les collectivités, permettant de contrôler voire de diminuer les coûts à la charge des usagers.

Ainsi, l’organisation de la gestion des déchets exclusivement par rapport à des coûts identifiés sur le court terme peut parfois s’avérer contre-productif. Dans ce schéma, la forte densité des points d’apport volontaire permet de conserver des performances de collecte proches de celles mesurées en porte-à-porte. Mais plus le réseau de point d’apport volontaire est dense, plus les coûts eux aussi augmentent.

Plus que sur les modalités de collecte, c’est donc bien sur la réduction des déchets (principalement ceux non recyclés), que se jouent les économies pour le service public et donc les réductions de facture pour le contribuable.

Notre courrier au Défenseur des droits

12 janvier 2021

Collectivités sans compétence déchets : quels moyens d’agir ?

Si la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés relèvent de l’échelon intercommunal (EPCI, syndicat de collecte et/ou traitement), les autres collectivités locales, comme les com[...]

06 janvier 2021

Les suites de la loi anti-gaspillage : ce qui change au 1er janvier 2021

Plusieurs dispositions de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, promulguée le 10 février 2020, entrent en vigueur en ce début d’année. L’occasion de faire un point d’étape sur l’app[...]

05 janvier 2021

STOP PUB : un courrier pour le faire respecter

Vous recevez des publicités non-sollicitées alors que votre boîte aux lettres dispose d'un autocollant STOP PUB ? Interpellez les enseignes qui ne respectent pas la loi.

04 janvier 2021

Non-respect du « STOP PUB » : fiche pratique pour déposer plainte

Si votre autocollant « STOP PUB » n’est pas respecté et que le dialogue avec les enseignes concernées n’a pas abouti, il est possible d’aller plus loin et de déposer plainte contre les enseignes a[...]

à la une
23 décembre 2020

Lancez-vous dans un défi pour réduire le gaspillage des ressources

Essayer de réduire au maximum ses achats d’objets neufs pendant un an, c’est le défi que propose Zero Waste France en guise de résolution pour commencer la nouvelle année.

17 décembre 2020

Loi ASAP : vers une régression plus qu’une “simplification” du droit de l’environnement

La loi d’accélération et de simplification de l’action publique (dite loi ASAP) a été définitivement adoptée le 7 décembre 2020, après une validation du Conseil constitutionnel. Elle porte plusieu[...]

15 décembre 2020

5 ans après l’Accord de Paris : le dérèglement climatique s’accélère et toujours pas d’action concrète à l’horizon

Le 12 décembre 2015, 195 pays adoptaient l’Accord de Paris sur le climat à la suite des négociations menées dans le cadre de la COP21. Cinq ans après, le bilan est loin d’être à la hauteur des amb[...]

08 décembre 2020

Pires pollueurs plastiques au monde en 2020 : et le gagnant est …

De quelles marques proviennent la majorité des déchets plastiques ? Le mouvement Break Free From Plastic vient de publier son audit 2020. Sans surprise, Coca-Cola, Pepsi Co et Nestlé restent les p[...]

03 décembre 2020

Zero Waste France dénonce les dérives du Black Friday

Reporté mais pas annulé, le Black Friday 2020 aura lieu le 4 décembre 2020. Dans le contexte actuel difficile pour les commerçant.e.s, il est important de rappeler que cette journée pose divers pr[...]

26 novembre 2020

Les mots (zéro) déchet

Bioplastiques, recyclage, réemploi, biodéchets... pas toujours facile de s’y retrouver dans ce vocabulaire spécialisé. Zero Waste France vous propose quelques définitions liées aux déchets ou à la[...]