Economie circulaire et substances chimiques (REACH) : un partenariat essentiel

L'articulation entre économie circulaire et substances chimiques est fondamental pour continuer à réduire la toxicité des matières

Partager

Quatre associations européennes de protection de l’environnement spécialistes des déchets – le Bureau européen de l’environnement, ChemTrust, Friends of the Earth Europe et Zero Waste Europe – ont publié la semaine dernière un “position paper” (document résumant leur position) sur l’articulation entre le règlement REACH sur les substances chimiques et l’économie circulaire.

Cette publication fait suite aux déclarations de l’industrie européenne du recyclage, appuyées par celles de la directrice de la coordination politique du secrétariat général de la Commission européenne, selon lesquelles cette réglementation (qui permet de contrôler et restreindre le cas échéant l’usage de substances chimiques dans la conception) serait un frein au développement du recyclage. Ces déclarations inquiétantes interviennent dans une période riche en débats sur ce que contiendra ou non le nouveau paquet économie circulaire que la Commission européenne devrait mettre sur la table à l’automne.

Les quatre ONG réinsistent sur le fait que la réglementation REACH ne s’applique qu’aux produits et qu’elle ne concerne le cycle de vie du déchet que lorsque les matières premières secondaires (MPS) issues du recyclage sont réincorporées dans le cycle de production ou que le matériau-déchet fait l’objet d’une procédure de sortie du statut de déchet. Dans le premier cas, il est indispensable de s’assurer de l’absence de toxicité des MPS que l’on utilise pour garantir une économie circulaire saine. Dans le second cas, le matériau doit généralement répondre à des exigences très spécifiques qui couvrent aussi celles de la réglementation REACH. Dans tous les cas, la réglementation sur les substances chimiques et celle relative aux déchets ont été établies pour limiter les risques en matière de santé et de contamination de l’environnement, et pour permettre une utilisation saine des matériaux issus des déchets.

REACH est donc un allié de choix pour une économie circulaire saine, qui ne perpétue pas la toxicité des matériaux à travers le recyclage.

Lire la traduction française de la note

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

à la une
30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.

19 février 2020

Stoppons la vente de vaisselle jetable !

Pour contourner l’interdiction de vendre de la vaisselle en plastique jetable, certaines entreprises se contentent d’apposer sur leurs produits la mention “réutilisable”. Comment pouvons-nous agir[...]