Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

Partager

La crise sanitaire liée au COVID-19 que nous traversons actuellement n’est évidemment pas sans conséquences sur la gestion des déchets et remet en question certaines pratiques zéro déchet. Si la priorité reste de prendre soin de soi et des autres, Zero Waste France répond à quelques questions sur les possibilités de mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement. 

Doit-on continuer à trier ses déchets ?

Oui ! Les collectivités locales et les entreprises continuent d’assurer la collecte des ordures ménagères. Les activités de tri et de recyclage peuvent être ralenties, même arrêtées, sur certains territoires : rendez-vous sur le site web de votre intercommunalité pour connaître les recommandations de tri liées à votre commune. Vous pourrez également savoir si la déchetterie est ouverte et si vous pouvez y déposer vos encombrants. Si elle est fermée, stockez vos encombrants pour l’instant, afin de les y déposer quand ce sera possible. Plus d’informations sur le site du gouvernement (rubrique gestion des déchets en bas de page).

Peut-on continuer à trier les biodéchets ?

Si la collecte séparée des biodéchets est suspendue sur votre territoire ou que la déchetterie est fermée, et si vous avez un jardin, vous pouvez fabriquer votre propre composteur. Renseignez-vous également sur le site de votre intercommunalité pour savoir si les composteurs collectifs restent ouverts. Aussi, certaines techniques de jardinage comme la paillage permettent de réduire les déchets verts. 

En savoir plus sur le compostage

Faut-il continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage ?

En plus de l’impact environnemental, réduire ses déchets est un moyen de réduire la pression sur les services de collecte et de gestion des déchets. Il faut cependant éviter les pratiques qui vont à l’encontre des recommandations officielles : privilégiez le lavage des mains et des surfaces au savon ou au liquide vaisselle plutôt qu’au vinaigre blanc, utilisez des mouchoirs jetables à l’extérieur de votre domicile, etc. 

Peut-on acheter en vrac ?

Le Réseau Vrac a publié une série de recommandations pour les clients et les commerçants de magasins en vrac afin de limiter la transmission du Covid-19. Par précaution, certains commerçants n’acceptent plus les contenants de leurs clients mais vous pouvez continuer à soutenir leur activité en faisant vos courses chez eux et suivant les recommandations citées précédemment. 

Comment continuer à agir pour la réduction des déchets ?

D’une part, vous pouvez soutenir les commerçants qui continuent leur activité en vous fournissant auprès d’eux en denrées alimentaires (vente en vrac, producteurs locaux…). D’autre part, vous pouvez stocker les objets dont vous souhaitez vous séparer pour les donner quand ce sera possible à une association (Emmaüs, ressourcerie…) ou les déposer dans un conteneur du Relais. Ce sera aussi un moyen de les aider à relancer leur activité après le confinement. Vous pouvez également éviter les achats d’objets neufs (notamment en ligne) et réparer, coudre ou fabriquer vos objets. Inscrivez-vous au Défi “Rien de neuf” pour découvrir les alternatives au neuf. 

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]