Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

Partager

La crise sanitaire liée au COVID-19 que nous traversons actuellement n’est évidemment pas sans conséquences sur la gestion des déchets et remet en question certaines pratiques zéro déchet. Si la priorité reste de prendre soin de soi et des autres, Zero Waste France répond à quelques questions sur les possibilités de mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement. 

Doit-on continuer à trier ses déchets ?

Oui ! Les collectivités locales et les entreprises continuent d’assurer la collecte des ordures ménagères. Les activités de tri et de recyclage peuvent être ralenties, même arrêtées, sur certains territoires : rendez-vous sur le site web de votre intercommunalité pour connaître les recommandations de tri liées à votre commune. Vous pourrez également savoir si la déchetterie est ouverte et si vous pouvez y déposer vos encombrants. Si elle est fermée, stockez vos encombrants pour l’instant, afin de les y déposer quand ce sera possible. Plus d’informations sur le site du gouvernement (rubrique gestion des déchets en bas de page).

Peut-on continuer à trier les biodéchets ?

Si la collecte séparée des biodéchets est suspendue sur votre territoire ou que la déchetterie est fermée, et si vous avez un jardin, vous pouvez fabriquer votre propre composteur. Renseignez-vous également sur le site de votre intercommunalité pour savoir si les composteurs collectifs restent ouverts. Aussi, certaines techniques de jardinage comme la paillage permettent de réduire les déchets verts. 

En savoir plus sur le compostage

Faut-il continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage ?

En plus de l’impact environnemental, réduire ses déchets est un moyen de réduire la pression sur les services de collecte et de gestion des déchets. Il faut cependant éviter les pratiques qui vont à l’encontre des recommandations officielles : privilégiez le lavage des mains et des surfaces au savon ou au liquide vaisselle plutôt qu’au vinaigre blanc, utilisez des mouchoirs jetables à l’extérieur de votre domicile, etc. 

Peut-on acheter en vrac ?

Le Réseau Vrac a publié une série de recommandations pour les clients et les commerçants de magasins en vrac afin de limiter la transmission du Covid-19. Par précaution, certains commerçants n’acceptent plus les contenants de leurs clients mais vous pouvez continuer à soutenir leur activité en faisant vos courses chez eux et suivant les recommandations citées précédemment. 

Comment continuer à agir pour la réduction des déchets ?

D’une part, vous pouvez soutenir les commerçants qui continuent leur activité en vous fournissant auprès d’eux en denrées alimentaires (vente en vrac, producteurs locaux…). D’autre part, vous pouvez stocker les objets dont vous souhaitez vous séparer pour les donner quand ce sera possible à une association (Emmaüs, ressourcerie…) ou les déposer dans un conteneur du Relais. Ce sera aussi un moyen de les aider à relancer leur activité après le confinement. Vous pouvez également éviter les achats d’objets neufs (notamment en ligne) et réparer, coudre ou fabriquer vos objets. Inscrivez-vous au Défi “Rien de neuf” pour découvrir les alternatives au neuf. 

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

à la une
30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.

19 février 2020

Stoppons la vente de vaisselle jetable !

Pour contourner l’interdiction de vendre de la vaisselle en plastique jetable, certaines entreprises se contentent d’apposer sur leurs produits la mention “réutilisable”. Comment pouvons-nous agir[...]