09 décembre 2015
Laura Chatel

COP21: soutien international contre un grand projet inutile en Île-de-France

Paris, 9 décembre 2015 - Mobilisés à Paris à l'occasion de la COP21, les membres de du réseau GAIA (Global Alliance for Incinerator Alternatives) se sont mobilisés ce 9 décembre 2015 contre la reconstruction de l'incinérateur d'Ivry-Paris 13 et ont montré leur soutien au Plan B'OM porté par le collectif 3'R et Zero Waste France.

Partager

Décryptage du projet de reconstruction de l’incinérateur Ivry-Paris 13

Au moment même où les négociations climatiques rentrent dans leur dernière ligne droite, les ONG Zero Waste Europe et GAIA ont apporté leur soutien ce matin à la mobilisation citoyenne contre le double projet de reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris 13. Deux « lignes rouges » ont été déployées devant l’actuelle usine, pour symboliser la lutte contre ce projet contraire aux objectifs de la COP21.

Alors que les villes et métropoles cherchent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, le Syctom, responsable du traitement des déchets de Paris et de la moitié de l’Ile-de-France engage la population dans un projet gigantesque (2 milliards d’euros) qui continuera à contribuer lourdement aux émissions de CO2 et de polluants dans l’atmosphère francilienne… Au point que le Syctom prévoit également d’investir dans la captation du CO2 des fumées d’incinération, une perspective qu’il a présentée à la COP21 le 7 décembre 2015 et qui a été dénoncée immédiatement sur place par les organisations de la société civile présentes.

Le Collectif 3R et Zero Waste France proposent au contraire un plan alternatif, le Plan B’OM, qui permettrait de se passer purement et simplement de la future usine, et donc d’économiser l’argent public tout en créant plus d’emplois. Le Plan B’OM permettrait de rattraper le retard scandaleux de l’Ile de France par rapport aux autres métropoles européennes en matière de prévention des déchets, de réutilisation, et de recyclage: le Syctom ne valorise en effet que 11% de ses déchets alors qu’il en incinère 79% et que 10% vont toujours en décharge.

Réactions

Les membres de Zero Waste Europe et de GAIA présents à l’occasion de la COP21 ont tenu à apporter leur soutien au Plan B’OM et à la lutte contre le projet de reconstruction : « Continuer à brûler des déchets qui pourraient être recyclés ou compostés est une aberration, à Paris comme dans le reste du monde. Investir autant d’argent dans une installation polluante mettra un frein au développement des démarches « zéro déchet, zéro gaspillage » qui pourtant les seules solutions qui participent réellement à la mitigation des changements climatiques sur le long terme » explique Ahmina Maxey, coordinatrice régionale de GAIA Etats-Unis et Canada.

Actualités

16 janvier 2023

Emballages des fruits et légumes : contre le grand retour du plastique !

Près d’un an après sa mise en œuvre, l’interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique est déjà en sursis. Zero Waste France agit avec les citoyen·nes pour se prémunir d’un recul cont[...]

à la une
09 janvier 2023

Zero Waste France et 2 autres ONGs assignent Danone en justice pour son utilisation de plastique

Zero Waste France, ClientEarth et Surfrider Foundation Europe assignent en justice le géant de l’agroalimentaire Danone pour son utilisation de plastique. Selon ces ONGs, Danone ne respecte pas la[...]

01 janvier 2023

Loi anti-gaspillage : quoi de neuf en 2023 ?

Bientôt trois ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, certaines de ses mesures se font encore attendre. Zero Waste France revient su[...]

13 décembre 2022

Retour sur la matinée technique du 17 novembre 2022 : « Commande publique contre déchets plastiques »

Zero Waste France et le WWF ont organisé le 17 novembre 2022 une matinée technique de partage d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique e[...]

07 décembre 2022

Plaidoyer zéro déchet : journal de bord 2022

Depuis sa création en 1997, Zero Waste France se donne pour mission de faire avancer les politiques publiques pour réduire les déchets. À travers ses actions de plaidoyer, l'association vise à fai[...]

05 décembre 2022

Déchets = énergie verte : vraiment ?

Alors que l’Assemblée nationale arrive vers la fin de l’examen du projet de loi énergies renouvelables, Zero Waste France revient sur l’occasion manquée d’aligner les politiques déchets et énergie[...]

15 novembre 2022

La résistance à la fast-fashion s’organise sur tout le territoire !

SERD 2022 : du 19 au 27 novembre, les groupes locaux Zero Waste vous ont concocté un programme aux petits oignons, pour résister à la fast-fashion partout en France. Cinés-débats, jeux de société,[...]

06 octobre 2022

Zéro déchet : un livre pour en finir avec la société du tout-jetable

Dans leur nouveau livre "Déchets partout, justice nulle part. Manifeste pour un projet de société zéro déchet, zéro gaspillage", Alice Elfassi et Moïra Tourneur, toutes deux salariées de Zero Wast[...]

05 octobre 2022

Un rapport de la Cour des comptes critique la gestion des déchets en France

Ce nouveau rapport se montre sévère avec le service public de gestion des déchets ménagers en France. Il valide également une grande partie de l’analyse et des propositions de Zero Waste France.[...]

28 septembre 2022

9 entreprises mises en demeure pour non-respect du devoir de vigilance lié à leur utilisation du plastique

Surfrider Foundation Europe, ClientEarth et Zero Waste France mettent en demeure 9 géants de l’agroalimentaire et de la grande distribution pour l’insuffisance de leurs actions dans la réduction d[...]