09 décembre 2015
Laura Chatel

COP21: soutien international contre un grand projet inutile en Île-de-France

Paris, 9 décembre 2015 - Mobilisés à Paris à l'occasion de la COP21, les membres de du réseau GAIA (Global Alliance for Incinerator Alternatives) se sont mobilisés ce 9 décembre 2015 contre la reconstruction de l'incinérateur d'Ivry-Paris 13 et ont montré leur soutien au Plan B'OM porté par le collectif 3'R et Zero Waste France.

Partager

Décryptage du projet de reconstruction de l’incinérateur Ivry-Paris 13

Au moment même où les négociations climatiques rentrent dans leur dernière ligne droite, les ONG Zero Waste Europe et GAIA ont apporté leur soutien ce matin à la mobilisation citoyenne contre le double projet de reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris 13. Deux « lignes rouges » ont été déployées devant l’actuelle usine, pour symboliser la lutte contre ce projet contraire aux objectifs de la COP21.

Alors que les villes et métropoles cherchent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, le Syctom, responsable du traitement des déchets de Paris et de la moitié de l’Ile-de-France engage la population dans un projet gigantesque (2 milliards d’euros) qui continuera à contribuer lourdement aux émissions de CO2 et de polluants dans l’atmosphère francilienne… Au point que le Syctom prévoit également d’investir dans la captation du CO2 des fumées d’incinération, une perspective qu’il a présentée à la COP21 le 7 décembre 2015 et qui a été dénoncée immédiatement sur place par les organisations de la société civile présentes.

Le Collectif 3R et Zero Waste France proposent au contraire un plan alternatif, le Plan B’OM, qui permettrait de se passer purement et simplement de la future usine, et donc d’économiser l’argent public tout en créant plus d’emplois. Le Plan B’OM permettrait de rattraper le retard scandaleux de l’Ile de France par rapport aux autres métropoles européennes en matière de prévention des déchets, de réutilisation, et de recyclage: le Syctom ne valorise en effet que 11% de ses déchets alors qu’il en incinère 79% et que 10% vont toujours en décharge.

Réactions

Les membres de Zero Waste Europe et de GAIA présents à l’occasion de la COP21 ont tenu à apporter leur soutien au Plan B’OM et à la lutte contre le projet de reconstruction : « Continuer à brûler des déchets qui pourraient être recyclés ou compostés est une aberration, à Paris comme dans le reste du monde. Investir autant d’argent dans une installation polluante mettra un frein au développement des démarches « zéro déchet, zéro gaspillage » qui pourtant les seules solutions qui participent réellement à la mitigation des changements climatiques sur le long terme » explique Ahmina Maxey, coordinatrice régionale de GAIA Etats-Unis et Canada.

à la une
22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

15 juin 2022

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée inte[...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]