COP21 : Les temps forts des mobilisations du mouvement Zero Waste

Tout au long de la COP 21 du 29 novembre au 12 décembre, de grandes mobilisations citoyennes pour dénoncer l'état d'urgence climatique ont eu lieu à Paris.

Newsletter
Partager

Lancement de la COP 21 : la société civile se mobilise avec détermination

Dimanche 29 novembre, à la veille de l’ouverture de la Conférence sur le climat (COP21), de nombreuses mobilisations citoyennes ont eu lieu, en France et à travers d’autres grandes villes du monde entier, pour faire entendre la voix des citoyens et dénoncer l’état d’urgence climatique.

A Paris, pus de 10 000 citoyens se sont donnés la main pour former une Chaîne Humaine, de République à Nation, montrant la détermination de la société civile à se mobiliser et lutter pour un climat de paix. Parmi les nombreux messages et mouvements présents, Zero Waste France, accompagné par des citoyens et collectifs engagés, dont GAIA (Global Alliance for Incineration Alternatives), venus du monde entier,  a formé un maillon zéro déchet au sein du mouvement “Nous sommes les solutions” de la Chaîne.

Portant une grande bannière rouge affichant le slogan “Zéro déchet pour le climat : no incinération”, les membres du mouvement Zero Waste ont réussi à mettre en avant la réduction des déchets parmi les solutions portées par la société civile face aux changements climatiques.

Malgré les interdictions du gouvernement, et les dérapages ambivalents avec les forces de l’ordre, la société civile s’est exprimée avec succès, dans toute sa diversité et dans la non violence, marquant le coup d’envoi de deux semaines de mobilisations pour la justice climatique.

Des espaces de convergences pour le climat riches en échanges et diversité

En parallèle des négociations qui se tenaient au Bourget, la société civile a elle aussi organisé son Sommet pour le Climat, de l’autre côté de Paris, dans un quartier populaire de Montreuil, afin de mettre en lumière l’étendu des luttes, solutions, et initiatives portées par les citoyens et organisations du monde entier.

Le week-end du 5 et 6 décembre, au moins 28 000 personnes sont venues parcourir les rues animées de stands, spectacles et joyeuses déambulations. Présent dans le quartier thématique zéro déchet, Zero Waste France a eu l’occasion de sensibiliser et d’informer sur l’importante contribution de la réduction des déchets et des gaspillages à la lutte contre les changements climatiques.

Également animé par de nombreuses conférences débats abordant des thématiques aussi variées que riches, le Sommet Citoyen pour le climat a été l’opportunité pour la délégation internationale de Zero Waste (GAIA) de mettre en lumière des acteurs incontournables du zéro déchet, aussi bien dans les pays du Sud, comme ceux du Nord : les Waste Pickers (les récupérateurs ou ramasseurs de déchets). En effet, ces travailleurs, souvent victimes d’exclusion sociale et économique, jouent un rôle fondamental dans la récupération et la valorisation d’objets et/ou de matières premières, réduisant donc les émissions de gaz à effet de serre liées à l’extraction et à la transformation de matières premières vierges, tout en participant au développement de l’économie locale.

Pendant la deuxième semaine de la COP21, la société civile a installé son quartier général au Centquatre, dans le 19ème arrondissement de Paris, du 7 au 11 décembre. Cet espace artistique et culturel aura accueilli, durant 5 jours, plus de 130 événements : expositions, pièces de théâtre, conférences, projections débats, y compris des Assemblées générales faisant le point sur les négociations climatiques en cours. Organisée par Zero Waste France et GAIA le 11 décembre, la conférence “Incinération et Changement Climatique” a exposé un panel fascinant de représentants d’associations locales Zero Waste venant des quatre coins du monde : des Etats Unis à Taïwan, en passant par la France et la Chine. Des témoignages enrichissants, et partageant une histoire commune (bien que les contextes soient parfois très différents) : des collectifs citoyens mobilisés et déterminés pour promouvoir des alternatives zéro déchet aux installations de traitement (incinération, décharge,..) polluantes, destructrices d’emplois locaux, et bien que présentées comme technologies innovantes à l’heure même de la COP21, fortement contributrices aux émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Clôture de la COP 21 : tous mobilisé pour la justice climatique

Alors que les négociations climatiques touchaient à leur fin et que la première mouture d’un accord non satisfait avec été révélée, la société civile a pris les rues de Paris pour s’assurer d’avoir le dernier mot et montrer que la mobilisation pour la justice climatique ne s’arrêtait pas à la COP21. Le 12 décembre, après une première action en ligne “Climate Justice for Peace”, des milliers de manifestants se sont rassemblés sur l’Avenue de la Grande Armée, entre Porte Maillot et l’Arc de Triomphe, pour l’action des “lignes rouges”, déambulant avec de longues bannières rouges symbolisant le seuil de l’état d’urgence climatique.

Les membres de Zero Waste France et GAIA ont déployé leurs grandes banderoles rouges “STOP INCINERATION” et “ZERO DECHET POUR LE CLIMAT/ZERO WASTE IS CLIMATE ACTION”, n’hésitant pas à rappeler la contribution du secteur des déchets aux changements climatiques, ainsi que la forte dimension de justice sociale du mouvement Zero Waste. La manifestation s’est ensuite poursuivie au Champs de Mars, réunissant de nouveau les nombreux mouvements citoyens, ONG, et syndicats, venus du monde entier pour rejoindre les mobilisations.

La journée s’est terminée avec des prises de parole, dont Naomi Klein, qui a salué les « héros climatiques » du jour face «  au manque de courage des dirigeants », ainsi que Juliette Rousseau, la porte-parole de la Coalition Climat 21, qui a salué la « formidable montée en puissance des mobilisations citoyennes » lors de la COP21, en concluant “Le mouvement pour la justice climatique a réussi son pari : il a pris pacifiquement les rues de Paris. Et compte bien continuer en 2016.”

Actualités

17 juin 2024

Recyclage du polystyrène : une « impasse » pour Zero Waste France

Une enquête du Monde et Franceinfo indique que le gouvernement a investi des centaines de millions d’euros, sans succès, pour développer le recyclage du polystyrène. Zero Waste France demande le m[...]

à la une
11 juin 2024

Extrême droite : la position de Zero Waste France

Le score historique de l'extrême-droite aux élections européennes et la dissolution de l’Assemblée nationale constituent un énorme risque pour la transition écologique et la réduction des déchets.[...]

07 juin 2024

Préservation des ressources, réduction des déchets : pourquoi nous avons besoin d’une Europe ambitieuse

Interdiction de plastiques à usage unique, responsabilité des producteurs : des règles qui ont en commun de résulter du droit de l'UE. À l’occasion du renouvellement du Parlement européen, Zero Wa[...]

06 juin 2024

Sondage : les Français·es majoritairement favorables à l’interdiction des bouteilles en plastique de moins de 50 cl

Alors que les scandales dans le secteur de l’eau en bouteille se succèdent, un sondage OpinionWay pour les associations Zero Waste France et No Plastic In My Sea, rendu public ce jour, montre que [...]

29 mai 2024

Evaluation de la loi AGEC : les associations appellent le gouvernement à mettre en oeuvre rapidement les recommandations des parlementaires

Alors que la mission d’évaluation de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a rendu ce jour son rapport, les associations Zero Waste France, No Plastic In My Sea, Les Amis de l[...]

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]