18 décembre 2015
Manon Cuille

Biffins : acteurs clés de la lutte contre les changements climatiques réunis à Paris

Vivant dans la pauvreté et souvent dédaignés, les Biffins sont des travailleurs de l'économie informelle présents dans différentes régions du monde. Ils contribuent à préserver l'environnement en récupérant et revendant les déchets destinés à être jetés, pour gagner de l'argent.

Newsletter
Partager

Bien avant l’émergence de la thématique d’économie circulaire et avant le développement du recyclage ils contribuaient à la lutte contre le réchauffement climatique en triant les ordures. Appelés “waste pickers” ou “recyclers” en anglais, les biffins sont des travailleurs de l’économie informelle qui récupèrent, dans les déchets destinés à l’incinération ou à la décharge, des objets ou des matières qui peuvent être revendus pour vivre.

Ces populations ont un rôle clé dans la lutte pour la préservation de l’environnement. Ils contribuent à réduire la demande de ressources naturelles et les émissions de gaz à effet de serre liées à l’extraction des matières premières, à l’industrie et à la gestion des déchets.

C’est à ce titre que des biffins sont venus des quatre coins du monde à Paris où Zero Waste France avait organisé deux conférences au village des solutions à Montreuil le 6 décembre et dans l’espace société civile du Bourget le 10 décembre.  Des récupérateurs informels de déchets de Colombie, Afrique du Sud, Brésil, Inde mais aussi de Paris ont ainsi pu partager leurs expériences et porter les revendications de ces populations souvent dédaignées.

En effet, ces représentants ont pu exprimer leurs préoccupations communes. Ainsi, “malgré leur contribution à la préservation de l’environnement et à la lutte contre le réchauffement climatique, des millions de biffins vivent dans des conditions d’extrême pauvreté” souligne Nohra Padilla de l’association des recycleurs de Bogota (Colombie), et ce, à l’étranger comme en France. La question de la reconnaissance, voire la légalité de leur profession et leurs conditions de vie ont également été évoquées,  ainsi que la nécessité de la lutte indispensable contre l’incinération, qui détruit leur unique source de revenu.

Enfin, la délégation a participé aux mobilisations de la société civile pour la justice climatique et visité le marché des biffins de Montreuil de l’association AMELIOR (Association des Marchés Economiques Locaux Individuels et Organisés du Recyclage), marché qui est d’ailleurs menacé, une pétition a été lancée pour soutenir l’association.

Actualités

17 juin 2024

Recyclage du polystyrène : une « impasse » pour Zero Waste France

Une enquête du Monde et Franceinfo indique que le gouvernement a investi des centaines de millions d’euros, sans succès, pour développer le recyclage du polystyrène. Zero Waste France demande le m[...]

à la une
11 juin 2024

Extrême droite : la position de Zero Waste France

Le score historique de l'extrême-droite aux élections européennes et la dissolution de l’Assemblée nationale constituent un énorme risque pour la transition écologique et la réduction des déchets.[...]

07 juin 2024

Préservation des ressources, réduction des déchets : pourquoi nous avons besoin d’une Europe ambitieuse

Interdiction de plastiques à usage unique, responsabilité des producteurs : des règles qui ont en commun de résulter du droit de l'UE. À l’occasion du renouvellement du Parlement européen, Zero Wa[...]

06 juin 2024

Sondage : les Français·es majoritairement favorables à l’interdiction des bouteilles en plastique de moins de 50 cl

Alors que les scandales dans le secteur de l’eau en bouteille se succèdent, un sondage OpinionWay pour les associations Zero Waste France et No Plastic In My Sea, rendu public ce jour, montre que [...]

29 mai 2024

Evaluation de la loi AGEC : les associations appellent le gouvernement à mettre en oeuvre rapidement les recommandations des parlementaires

Alors que la mission d’évaluation de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a rendu ce jour son rapport, les associations Zero Waste France, No Plastic In My Sea, Les Amis de l[...]

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]