14 décembre 2017
Pauline

Améliorer la qualité de l’air intérieur grâce au zéro déchet

Avez-vous imaginé que le zéro déchet puisse avoir un impact sur la santé au quotidien ? En quoi les solutions zéro déchet contribuent-elles à améliorer l’air de nos maisons ? Zero Waste France vous répond.

Partager

Adopter un mode de vie zéro déchet a de nombreux impacts au quotidien, notamment sur la santé. Zero Waste France s’est penchée sur cette question à travers le thème de la qualité de l’air intérieur.

Nous passons 80% de notre temps dans des lieux clos

Selon l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI), nous passons plus de 80% de notre temps en intérieur, que ce soit au travail, à l’école, dans les transports, dans nos logements… Or, dans ces espaces clos, nous respirons un air dont les concentrations en polluants sont souvent plus élevées qu’à l’extérieur. Pourquoi ? Car en plus des apports de l’air extérieur, les bâtiments concentrent d’autres sources potentielles de pollution. Appareils à combustion, matériaux de construction, produits de décoration ou encore produits d’entretien contribuent à diffuser des polluants spécifiques.

Aujourd’hui, la bonne qualité de l’air à l’intérieur d’un bâtiment a un effet démontré sur la qualité de l’apprentissage et le bien-être. A contrario, une mauvaise qualité de l’air dans un environnement clos peut présenter un risque pour la santé, à court terme (irritations, manifestations allergiques, asthme) comme sur le temps long (installation de pathologies chroniques voire de maladies graves).

Moins de sources polluantes grâce au zéro déchet

Adopter une démarche zéro déchet chez soi amène à “réduire” le superflu et à remettre en question l’utilisation de produits du quotidien. Par conséquent, elle contribue à supprimer des sources potentielles de pollution de l’air intérieur : parfums d’ambiance, produits d’entretien, cosmétiques en spray… Les alternatives zéro déchet consistent à redécouvrir les produits naturels : vinaigre blanc, bicarbonate de soude ou autres huiles végétales n’émettent aucune substance nocive dans l’air intérieur. Les solutions “Do it yourself” peuvent également s’appliquer à d’autres domaines : cosmétiques, bricolage, peinture “maison”… et contribuer à supprimer des polluants émis pendant plusieurs mois suite à des travaux par exemple.

La démarche zéro déchet permet également d’éviter les pollutions liées aux produits d’ameublement et de décoration : achetés neufs, ces produits traités émettent des polluants chimiques pendant plusieurs mois. A l’inverse, le mode de vie zéro déchet privilégie les achats d’objets de seconde main, solution qui permet d’allonger la durée de vie d’un objet tout en améliorant la qualité de l’air intérieur.

Un kit pour diffuser des solutions

Pour en savoir plus et diffuser les solutions zéro déchet et leurs effets sur l’air intérieur, Zero Waste France propose un kit d’animation, disponible en ligne. Destiné aux associations, collectifs citoyens ou aux collectivités, il permet de sensibiliser le grand public en organisant une animation (atelier, conférence…) sur cette thématique.

19 février 2020

Stoppons la vente de vaisselle jetable !

Pour contourner l’interdiction de vendre de la vaisselle en plastique jetable, certaines entreprises se contentent d’apposer sur leurs produits la mention “réutilisable”. Comment pouvons-nous agir[...]

à la une
13 février 2020

Plastique jetable vendu comme “réutilisable” : on ne laisse pas passer !

Le tour de passe-passe est simple et efficace : pour continuer à vendre de la vaisselle en plastique jetable, pourtant interdite depuis le 1er janvier 2020, certaines entreprises se sont contentée[...]

12 février 2020

Réduction des déchets dans la commande publique : ce que dit la loi anti-gaspillage (décryptage 7/7)

La loi économie circulaire modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, information des consommateurs, gestion avale des déchets... Elle comporte égalemen[...]

12 février 2020

Décharge, incinération, tri des déchets… Ce qui change avec la loi anti-gaspillage (décryptage – 6/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien au zéro déchet... Elle réforme également certains aspects de la gestion des déchets, avec des [...]

06 février 2020

Ce que la loi anti-gaspillage va changer en matière d’information des consommateurs (décryptage – 5/7)

La loi anti-gaspillage modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien aux alternatives. Le texte contient un article qui vise à améliorer l’informat[...]

04 février 2020

STOP PUB : la fin des flyers avec la loi anti-gaspillage ? (décryptage – 4/7)

A la suite de l’adoption de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, le dispositif légal encadrant le STOP PUB évolue. Si des avancées concrètes sont à saluer co[...]

03 février 2020

La loi anti-gaspillage renforce et précise la responsabilité élargie des producteurs (Décryptage – 3/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : information des consommateurs, lutte contre le jetable… Elle réforme également en profondeur les systèmes de Responsabilité éla[...]

23 janvier 2020

Vrac, consigne : la loi anti-gaspillage devrait encourager les alternatives aux emballages jetables (Décryptage – 2/7)

La loi anti-gaspillage modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, information des consommateurs, gestion des déchets... Elle clarifie et soutient aussi [...]

22 janvier 2020

Plastique et produits jetables : le point sur les interdictions en vigueur et à venir après la loi-antigaspillage (Décryptage 1/7)

Le 1er janvier 2020 marque l’entrée en vigueur de nouvelles interdictions de produits plastiques, dont le champ d’application de certaines vient d’être précisé par un décret publié le 24 décembre.[...]

17 janvier 2020

Zero Waste France recrute son·sa chargé·e des relations adhérents

Dans le cadre d’un remplacement lié à un changement de poste interne, l’association recrute un·e chargé·e des relations adhérents