15 juin 2022
Laura Frouin

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à jouer dans la transition du secteur sportif.

Partager

Mais pourquoi donc s’intéresser aux déchets du secteur sportif ? Parce qu’en plus d’être gourmand en ressources, le sport est un levier de mobilisation très efficace pour faire connaître plus largement la démarche zéro déchet, zéro gaspillage sur son territoire. Et parce que la réglementation oblige désormais à se pencher sur la question. Par exemple, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) interdit depuis le 1er janvier 2021 :

  • La distribution gratuite de bouteilles en plastique contenant des boissons dans les établissements recevant du public, donc dans les stades et gymnases 
  • Les clauses contractuelles imposant la fourniture ou l’utilisation de bouteilles en plastique à usage unique dans le cadre d’évènements festifs, culturels ou sportifs

Un décret de janvier 2022 oblige également les établissements recevant du public de plus de 300 personnes à mettre à disposition des fontaines à eau pour les visiteurs·euses.

Alors, quelles solutions peuvent mettre en place les collectivités pour engager les clubs de sport ? Voici 4 témoignages riches en apprentissages.

“Sport Zéro Plastique” s’attaque au plastique dans le sport à Paris

Emmanuelle Boissier coordonne le projet “Sport Zéro Plastique”, porté par l’Agence Parisienne pour le Climat (APC). Il vise à supprimer le plastique à usage unique dans le sport amateur à Paris, et cible les équipements sportifs de la Ville, les clubs amateurs et les organisateurs d’événements. 

L’APC accompagne également 10 clubs amateurs parisiens à revoir leurs pratiques sous la forme d’un challenge : une compétition pour inventer la meilleure solution pour réduire le plastique de leur quotidien. Elle leur donne également accès à un stock de gobelets réutilisables qu’ils peuvent emprunter gratuitement, et des fiches pratiques pour faciliter leur passage à l’action. Enfin, elle accompagne, en partenariat avec Zero Waste France, un championnat pour réaliser un Plan de sortie du plastique à usage unique sur plusieurs années.

Un diagnostic déchets d’un grand équipement sportif a été réalisé pour mieux connaître les marges de manœuvre : 

  • Près de 60% des déchets sont recyclables, dont 26% de verre d’emballage et 8% de bouteilles plastiques (en masse)
  • Environ 17 000 bouteilles plastiques jetées par an (soit la hauteur du Mont Blanc !)

Afin de réduire la consommation de ces bouteilles et de trier les déchets recyclables, 2 leviers prioritaires ont été identifiés : la formation des agent·es, qui manquent aujourd’hui d’informations sur les consignes de tri et l’installation d’abribacs et de fontaines avec des “nudges” pour inciter à l’utilisation de la gourde.

“Mon club de sport 0 déchet” : une expérimentation réussie du VALTOM

Emmanuelle Pannetier, cheffe de projet Economie circulaire du VALTOM, a coordonné le dispositif expérimental mis en place pour engager les clubs sportifs du territoire vers une démarche zéro déchet.

Le syndicat a lancé en 2019 un appel à projets auprès des clubs pour les accompagner sur une année afin de réduire la production de déchets et de mieux gérer les déchets résiduels.

9 clubs ont ainsi été sélectionnés, sur la base de la motivation. Une charte d’engagement a été signée pour s’assurer de l’implication du club dans l’accompagnement : le club s’est notamment engagé à désigner un·e référent·e sur le sujet et à dégager du temps pour le bon déroulé de la démarche.

Le processus d’accompagnement a consisté en plusieurs étapes : 

  • Un diagnostic de la production de déchets des clubs 
  • Un questionnaire envoyé aux adhérent·es pour les informer de la démarche et les inviter à s’engager aux côtés du club 
  • La définition d’un plan d’action suite au diagnostic et au bilan
  • Une sensibilisation au tri par les agent·es du syndicat de traitement
  • Un accompagnement technique à la mise en place des actions par des chargé·es de mission

Emmanuelle Pannetier se réjouit de la mise en place de nombreuses actions par les clubs et de leur satisfaction, mais note toutefois que les actions de gestion des déchets ont primé sur les actions de réduction. Parmi les axes d’améliorations, elle suggère de prévoir un temps d’échange commun entre tous les clubs avec le retour d’expérience d’un club exemplaire pour les inspirer, et regrette l’implication variable des communes, dont le soutien est pourtant indispensable car elles sont souvent propriétaires des équipements.

Engager les associations dans le zéro déchet : l’accompagnement gagnant de Saumur

Saumur agglopropreté a lancé en 2018 la démarche “Asso Zéro Déchet” et a accompagné 9 associations, dont 6 sportives, pour réduire leurs déchets. 

Stéphanie Chapet, chargée de mission Prévention témoigne des actions impactantes qui ont pu être déployées dans les clubs, parmi elles : 

  • La mise en place du tri des déchets 
  • La sensibilisation des jeunes et adultes
  • L’achat de gobelets réutilisables et de carafes
  • L’animation de stands lors des événements des clubs
  • La mise en place du compostage pour le site ou partagé
  • La réduction des emballages lors des achats 

Stéphanie Chapet recommande d’allonger la durée de la convention à 3 ans pour maximiser l’impact de l’accompagnement, de multiplier les supports de communication pour diffuser au maximum les bonnes pratiques et d’avoir plusieurs référent·es dans l’association, afin d’assurer le suivi du projet après des départs.

Zéro Déchet Besançon allie la lutte contre le gaspillage des ressources et la pratique sportive

Les associations environnementales locales peuvent être des piliers de la stratégie zéro déchet des collectivités. Zéro Déchet Besançon, membre du réseau Zéro Waste France, se mobilise particulièrement sur la question des déchets dans le sport, et met en place de nombreuses actions.

L’association a testé cette année : un trail des alternatives, où les coureurs et coureuses sont invité·es à découvrir les lieux zéro déchet de la ville.

Les bénévoles de l’association ont également accompagné l’événement Raid Handi-Forts 2022 et ont mis en place une recyclerie mobile sportive pour sensibiliser les participant·es au réemploi des équipements sportifs. 

Zéro Déchet Besançon aimerait pérenniser le projet et espère le soutien de la collectivité : l’association cherche une oreille attentive pour échanger sur les projets de prévention à Besançon, et une facilitation des démarches pour l’implantation de la recyclerie sportive, sous la forme d’un soutien financier ou la mise à disposition d’un local. 

Replay de la matinée

Ces exemples ont été partagé lors de la matinée technique du 9 juin 2022 organisée par Zero Waste à destination des collectivités. Le replay de ce webinaire est disponible sur la chaîne YouTube de Zero Waste France. Bon visionnage !

Pour être tenu·e au courant des matinées d’échanges organisées tout au long de l’année et recevoir les dossiers thématiques et analyses, il suffit de s’inscrire à la newsletter du programme Territoires.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER TERRITOIRES

Actualités

à la une
11 avril 2024

Prévention des déchets : les dysfonctionnements du principe pollueur-payeur

Dans son nouveau rapport, rendu public lors d’un débat organisé à l’Assemblée nationale le 11 avril 2024, Zero Waste France dresse un bilan critique de l’application du principe pollueur-payeur, à[...]

04 avril 2024

Affichage environnemental du textile, un étiquetage qui s’affiche ambitieux

L’affichage environnemental, prévu dans la loi Agec, voit son rôle renforcé par la proposition de loi fast-fashion en débat au Parlement. En quoi consiste ce nouvel étiquetage prévu sur les vêteme[...]

14 mars 2024

Loi sur l’impact environnemental du textile : un premier pas historique pour en découdre avec la fast-fashion

Après des mois de forte mobilisation, la coalition Stop Fast-Fashion se félicite du vote par les député·es de la proposition de loi visant à réduire l’impact environnemental du textile. Malgré des[...]

08 mars 2024

La lutte écologique ne se fera pas sans une lutte féministe

A travers la démarche zéro déchet zéro gaspillage, c’est souvent l’écologie des petits gestes qui est privilégiée. Au-delà du fait que cette démarche ne peut être considérée comme l’unique et seul[...]

06 mars 2024

Règlement européen sur les emballages : Zero Waste France et No Plastic In My Sea regrettent un texte édulcoré et insuffisant pour mettre fin au tout-jetable

Les négociations sur le règlement UE sur les emballages ont abouti lundi 4 mars 2024 sur un accord de compromis entre les États membres et le Parlement européen, mais l’accent mis sur le recyclage[...]

26 janvier 2024

Moins 30% d’ordures ménagères avec la mise en place d’une tarification incitative

L’Ademe a publié en janvier deux études sur les collectivités ayant adopté une tarification incitative, montrant leurs meilleures performances en matière de réduction des ordures ménagères, et rel[...]

18 janvier 2024

Réparation : la loi AGEC a-t-elle permis de limiter la casse ?

Indice de réparabilité, accès aux pièces détachées, bonus réparation : autant de mesures prévues par la loi AGEC pour allonger la durée de vie des produits, notamment des équipements électriques e[...]

22 décembre 2023

Loi AGEC : assistera-t-on aux changements annoncés pour le 1er janvier 2024 ?

Bientôt quatre ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, de nouvelles dispositions doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2024. Zero[...]

21 décembre 2023

Fast-fashion : les ONG demandent une loi pour encadrer les pratiques du secteur de la mode

Alors que le Black Friday et autres soldes continuent de s’imposer en France à grands coups de publicités tapageuses, Zero Waste France a lancé avec une coalition d’ONG la campagne “Stop fast-fash[...]

04 décembre 2023

Retour sur la matinée technique : “Réduction du plastique à usage unique : accompagner les acteurs du territoire à adopter le réemploi”

Zero Waste France a organisé le 16 novembre 2023 une matinée technique de retour d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique à usage unique[...]