Pour en finir avec les barquettes plastiques dans nos cantines !

Le saviez-vous ? Les barquettes plastiques sont encore massivement utilisées dans les cantines. A la clef : des tonnes de déchets et des risques pour la santé. Zero Waste France soutient les parents d'élèves mobilisés.

Partager

Difficile de savoir aujourd’hui combien de barquettes plastiques jetables sont utilisées et jetées chaque jour dans nos cantines scolaires, hôpitaux et maisons de retraite. Si aucune donnée précise n’est disponible à l’échelle de la France, il suffit de se renseigner sur les modalités d’approvisionnement des cantines de sa région pour découvrir que la barquette jetable est massivement utilisée. Ceci n’est pas du goût de tous les citoyens, qui commencent à s’organiser.

Mobilisation citoyenne

Ainsi à Strasbourg par exemple, des parents d’élèves se mobilisent depuis la rentrée à l’initiative d’une mère de famille. Ils se sont réunis à plusieurs reprises, ont contacté leurs élus et lancent aujourd’hui une lettre ouverte pour demander un passage rapide aux contenants réutilisables en inox. Leur objectif : faire en sorte que les critères d’attribution du marché des cantines scolaires évoluent en 2017, pour privilégier des prestataires qui travaillent avec du réutilisable.

Ils suivent en cela l’exemple d’une autre mobilisation réussie : celle des parents de la ville des Sables d’Olonne en Vendée, qui avaient lancé une pétition l’année dernière sur le même sujet. Leur mobilisation a payé puisque la ville a finalement décidé pour la rentrée 2016 de confier le marché des cantines à une entreprise qui n’utilise pas de jetable, et ce à coût égal.

Des risques pour la santé et l’environnement

Ces parents ont de bonnes raisons de se mobiliser ! Multipliées par le nombre de repas distribués chaque jour en France, ces barquettes à usage unique donnent assez rapidement des chiffres vertigineux sur la quantité de déchets produits du fait de cette “habitude”, pourtant relativement récente. Rarement recyclables et encore moins souvent recyclées, elles finissent en incinérateurs ou en décharge, aux frais de la collectivité.

Au-delà de la production de déchets, l’usage des barquettes plastiques interroge aussi du point de vue de la santé. Réchauffée, la matière plastique relâche en effet certaines substances chimiques dans les aliments comme le Bisphénol A ou les phtalates, les fameux “perturbateurs endocriniens”, accusés à terme de causer certaines maladies.

A l’heure où la mode est à l’introduction du bio dans les cantines scolaires et à la mise en place de plans zéro déchet à l’échelle des territoires, l’usage persistant de ces barquettes plastiques a quelque chose d’assez anachronique, pour ne pas dire d’absurde.

Une question de volonté politique

D’autant que les obstacles au remplacement de ces barquettes par des contenants en inox réutilisables sont loin d’être insurmontables. Dans la plupart des cas, il s’agit avant tout d’investir dans un four plus grand ou dans du matériel de lavage, et de former le personnel à la manipulation de contenants en inox. Surtout, l’opération ne coûte pas plus cher et permet de réduire les coûts d’élimination des déchets produits. Ainsi, l’utilisation de contenants réutilisables à la place du jetable était même citée comme un moyen de réduire le coût de gestion des cantines scolaires dans une enquête de la fédération des maires des villes moyennes publié en 2009. D’un point de vue juridique, les règles applicables à la commande publique intègrent de longue date la possibilité d’imposer des critères de sélection des entreprises liés au développement durable, ainsi qu’au cycle de vie des produits, pour peu que ces critères soient suffisamment précis. [voir art. 38 de l’ordonnance du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics, et la décision du Conseil d’Etat du 15/02/2013, n°363921]

Dans ce contexte, une mobilisation citoyenne sur ce sujet pourrait faire rapidement changer les choses. L’occasion de se renseigner sur les dispositifs mis en place dans votre ville et s’emparer du sujet !

Pour plus d’informations, contactez projet.cantines.strasbourg@gmail.com

25 mars 2019

Deux recours déposés contre le projet de reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris 13

Zero Waste France et le Collectif 3R ont déposé, aux côtés d’habitants, deux recours contre la première phase du projet porté par le Syctom (agence métropolitaine des déchets ménagers), qui met en[...]

20 mars 2019

Zero Waste France présente son rapport d’activité 2018

Découvrez l'association Zero Waste France à travers les grands projets et actions qu'elle a menés en 2018.

13 mars 2019

La réponse de Zero Waste France au « Grand Défi » lancé par le Syctom

Nous publions le courrier adressé à M. Jacques Gautier, président du Syctom, en réponse à son invitation à participer à la démarche "Grand Défi"

07 mars 2019

Zéro déchet : le service des clients dans leurs contenants réutilisables progresse

Emblématique du mode de vie zéro déchet, la geste consistant à demander à son commerçant d'être servi dans son emballage personnel réutilisable progresse.

07 mars 2019

Zéro déchet : le service des clients dans leurs contenants réutilisables progresse

A Paris, le 7 mars 2019 - Emblématique du mode de vie zéro déchet, le geste consistant à demander à son commerçant d'être servi dans son emballage personnel réutilisable progresse !

07 mars 2019

Plainte STOP PUB contre Intermarché et Pizza Hut : classement sans suite avec rappel à la loi

Le 30 août 2018, Zero Waste France et Zéro Déchet Strasbourg portaient plainte contre deux établissements strasbourgeois d'Intermarché et Pizza Hut, pour non-respect du STOP PUB. Six mois après ce[...]

06 mars 2019

Plainte STOP PUB contre Intermarché et Pizza Hut : classement sans suite avec rappel à la loi

Six mois après une plainte pénale, le Procureur a décidé de classer sans suite tout en envoyant un rappel à la loi aux enseignes concernées.

21 février 2019

Pacte national sur les emballages plastiques : les associations rappellent l’urgence de mesures politiques contraignantes

Le Ministère de l’environnement et plusieurs entreprises volontaires signent ce jour un Pacte national sur les emballages plastiques.

18 février 2019

Zero Waste France envoie un courrier aux parlementaires à quelques jours d’un vote important pour la lutte contre le plastique à usage unique

Lors de l'examen de la Loi PACTE, les sénateurs ont adopté un amendement qui prévoit des reculs sur le front de la lutte contre la pollution plastique. Zero Waste France et plusieurs associations [...]

06 février 2019

Zero Waste France recrute !

Nous recherchons un profil de chargé.e de mission plaidoyer pour un CDD de 6 mois.