Pour en finir avec les barquettes plastiques dans nos cantines !

Le saviez-vous ? Les barquettes plastiques sont encore massivement utilisées dans les cantines. A la clef : des tonnes de déchets et des risques pour la santé. Zero Waste France soutient les parents d'élèves mobilisés.

Partager

Difficile de savoir aujourd’hui combien de barquettes plastiques jetables sont utilisées et jetées chaque jour dans nos cantines scolaires, hôpitaux et maisons de retraite. Si aucune donnée précise n’est disponible à l’échelle de la France, il suffit de se renseigner sur les modalités d’approvisionnement des cantines de sa région pour découvrir que la barquette jetable est massivement utilisée. Ceci n’est pas du goût de tous les citoyens, qui commencent à s’organiser.

Mobilisation citoyenne

Ainsi à Strasbourg par exemple, des parents d’élèves se mobilisent depuis la rentrée à l’initiative d’une mère de famille. Ils se sont réunis à plusieurs reprises, ont contacté leurs élus et lancent aujourd’hui une lettre ouverte pour demander un passage rapide aux contenants réutilisables en inox. Leur objectif : faire en sorte que les critères d’attribution du marché des cantines scolaires évoluent en 2017, pour privilégier des prestataires qui travaillent avec du réutilisable.

Ils suivent en cela l’exemple d’une autre mobilisation réussie : celle des parents de la ville des Sables d’Olonne en Vendée, qui avaient lancé une pétition l’année dernière sur le même sujet. Leur mobilisation a payé puisque la ville a finalement décidé pour la rentrée 2016 de confier le marché des cantines à une entreprise qui n’utilise pas de jetable, et ce à coût égal.

Des risques pour la santé et l’environnement

Ces parents ont de bonnes raisons de se mobiliser ! Multipliées par le nombre de repas distribués chaque jour en France, ces barquettes à usage unique donnent assez rapidement des chiffres vertigineux sur la quantité de déchets produits du fait de cette “habitude”, pourtant relativement récente. Rarement recyclables et encore moins souvent recyclées, elles finissent en incinérateurs ou en décharge, aux frais de la collectivité.

Au-delà de la production de déchets, l’usage des barquettes plastiques interroge aussi du point de vue de la santé. Réchauffée, la matière plastique relâche en effet certaines substances chimiques dans les aliments comme le Bisphénol A ou les phtalates, les fameux “perturbateurs endocriniens”, accusés à terme de causer certaines maladies.

A l’heure où la mode est à l’introduction du bio dans les cantines scolaires et à la mise en place de plans zéro déchet à l’échelle des territoires, l’usage persistant de ces barquettes plastiques a quelque chose d’assez anachronique, pour ne pas dire d’absurde.

Une question de volonté politique

D’autant que les obstacles au remplacement de ces barquettes par des contenants en inox réutilisables sont loin d’être insurmontables. Dans la plupart des cas, il s’agit avant tout d’investir dans un four plus grand ou dans du matériel de lavage, et de former le personnel à la manipulation de contenants en inox. Surtout, l’opération ne coûte pas plus cher et permet de réduire les coûts d’élimination des déchets produits. Ainsi, l’utilisation de contenants réutilisables à la place du jetable était même citée comme un moyen de réduire le coût de gestion des cantines scolaires dans une enquête de la fédération des maires des villes moyennes publié en 2009. D’un point de vue juridique, les règles applicables à la commande publique intègrent de longue date la possibilité d’imposer des critères de sélection des entreprises liés au développement durable, ainsi qu’au cycle de vie des produits, pour peu que ces critères soient suffisamment précis. [voir art. 38 de l’ordonnance du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics, et la décision du Conseil d’Etat du 15/02/2013, n°363921]

Dans ce contexte, une mobilisation citoyenne sur ce sujet pourrait faire rapidement changer les choses. L’occasion de se renseigner sur les dispositifs mis en place dans votre ville et s’emparer du sujet !

Pour plus d’informations, contactez projet.cantines.strasbourg@gmail.com

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

à la une
30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.