Economie circulaire: où est l’ambition annoncée par l’Europe?

Paris, le 2 décembre 2015- A l'occasion de la sortie du nouveau paquet Economie circulaire présenté par la Commission européenne, Zero Waste France vous propose un décryptage des mesures phare annoncées.

Partager

La Commission européenne a présenté aujourd’hui le nouveau Paquet législatif européen sur l’économie circulaire attendu depuis un an, suite au retrait de la proposition précédente. En dépit de la promesse d’un paquet plus ambitieux, les Amis de la Terre et Zero Waste France constatent que malgré quelques avancées notables, le nouveau texte revoit à la baisse un certain nombre d’objectifs et fait l’impasse sur des sujets clés (déchets marins, gaspillage alimentaire).

Le taux de recyclage est ainsi ramené à 65% pour 2030 contre 70% pour 2025 dans le précédent paquet, tandis que l’objectif de limitation progressive de la mise en décharge des déchets municipaux est relevé à 10% d’ici 2030 contre 5% précédemment.

Autre reculade, sur la gestion des déchets organiques, le texte appelle à une généralisation de la collecte séparée des biodéchets de manière moins contraignante que dans la version précédente. Cependant, cette obligation sera effective dès la transposition de la directive, alors que le paquet précédent prévoyait une mise en oeuvre à 2025.

L’incinération représente un autre sujet de préoccupation puisque le Paquet n’a fixé aucun objectif laissant ainsi la porte ouverte au développement déraisonné de la fausse solution que constitue la “valorisation énergétique”.

Pour Delphine Lévi Alvarès, Responsable du plaidoyer chez Zero Waste France, le traitement de l’’éco-conception ne tient pas ses promesses : “Son absence avait servi d’alibi au retrait du précédent paquet laissant espérer l’adoption d’objectifs concrets. Or, l’éco-conception ne fait l’objet que d’un plan d’action confus dont on doute qu’il permette réellement d’allonger la durée de vie des produits.

Pour Maeva Morin, Chargée de campagne modes de production et de consommation responsables aux Amis de la Terre, c’est sur la question des ressources naturelles que la déception est la plus grande : “Alors qu’elle aurait du être centrale, la question des ressources est la grande absente de ce nouveau Paquet. Il est capital de réduire notre consommation de ressources naturelles en la mesurant via quatre indicateurs (eau, terre, carbone et matières premières), sans quoi le cercle de l’économie circulaire restera ‘incomplet‘”.

Zero Waste France et les Amis de la Terre appellent désormais l’Etat et les députés européens français à pousser pour relever l’ambition du texte et oeuvrer pour une réelle circularité.

04 mars 2021

Compost pollué issu du tri mécano-biologique : épandage illégal sur des terres agricoles en Charente-Maritime

Le 20 février 2021, les associations Pays Rochefortais Alert’ et Zero Waste Pays Rochefortais ont dénoncé la présence de compost fortement pollué, issu de l’incinérateur d’Echillais, sur un terrai[...]

24 février 2021

La fin de vie des réfrigérateurs : un grand enjeu climatique méconnu

Les équipements de froid (réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs) contiennent souvent des gaz fluorés, utilisés comme fluides frigorigènes, destructeurs de la couche d’ozone et/ou ayant un e[...]

23 février 2021

Quelles conséquences de la crise sanitaire sur la gestion locale des déchets, à court comme à long terme ?

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a eu des impacts sur le service public de gestion des déchets : fermeture ponctuelle d’installations, prolifération de plastique à usage unique… Ze[...]

à la une
22 février 2021

Masques de protection contre le Covid-19 : le réutilisable est toujours à privilégier au jetable

Face au flou qui entoure les communications récentes des autorités gouvernementales et sanitaires sur les recommandations liées au port du masque, Zero Waste France rappelle que le masque réutilis[...]

19 février 2021

La restauration livrée signe des engagements pour réduire ses déchets

Ce 15 février 2021, Zero Waste France assistait à la signature par les acteurs de la restauration livrée de leurs “engagements zéro déchet” avec le ministère de la Transition écologique. Des engag[...]

17 février 2021

Construction d’un incinérateur à La Chapelle-Saint-Luc : le tribunal valide le projet en dépit de ses impacts environnementaux

Suite au recours formé par Zero Waste France et les associations environnementales locales Aube Durable et Aube Ecologie, le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a tranché le 11 février [...]

10 février 2021

Les suites de la Convention citoyenne pour le climat : vers une loi Climat et Résilience en demi-teinte

Huit mois après la remise des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, le projet de loi issu de ces travaux a été officiellement présenté ce 10 février 2021. Analyse de cette premiè[...]

05 février 2021

La réglementation européenne limite les exports de déchets plastiques

Depuis le 1er janvier 2021, l’export de déchets plastiques par les pays européens dans les pays extérieurs à l’OCDE est réservé aux déchets propres et recyclables. Zero Waste France revient sur ce[...]

12 janvier 2021

Collectivités sans compétence déchets : quels moyens d’agir ?

Si la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés relèvent de l’échelon intercommunal (EPCI, syndicat de collecte et/ou traitement), les autres collectivités locales, comme les com[...]

06 janvier 2021

Les suites de la loi anti-gaspillage : ce qui change au 1er janvier 2021

Plusieurs dispositions de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, promulguée le 10 février 2020, entrent en vigueur en ce début d’année. L’occasion de faire un point d’étape sur l’app[...]