30 août 2018
Thibault Turchet

STOP PUB : Zero Waste France porte plainte contre des franchises d’Intermarché et Pizza Hut

C'est la première fois qu'une plainte est déposée par des associations pour faire respecter l'autocollant STOP PUB.

Partager

A Paris, le 30 août 2018 – C’est une première en la matière. Après plusieurs mois d’enquête à Strasbourg, Zero Waste France et son groupe local Zéro Déchet Strasbourg viennent de porter plainte contre des franchises locales de grands groupes de l’agroalimentaire, Pizza Hut et Intermarché. Motif : le non-respect massif par ces sociétés de l’autocollant STOP PUB apposé par des habitants.

La publicité non sollicitée, symbole du gâchis des ressources

Selon une étude de l’Ademe réalisée en 2016, environ 13.6 kg par habitant d’imprimés non sollicités sont distribués en France chaque année, soit plus de 30 kg pour un foyer de trois personnes (près de 900 000 tonnes par an). Ces imprimés sont souvent immédiatement jetés pour être au mieux recyclés, au pire envoyés en décharge ou incinérés. Un dommage environnemental à plusieurs égards puisque ces prospectus alourdissent le bilan déchets de la France, saturent inutilement les installations de traitement et comportent des impacts plus globaux non négligeables : production de papier, consommation d’eau, production d’encres, transports multiples, envols dans la nature, etc.

Pour faire face à cette distribution non nominative surtout constituée de catalogues commerciaux, de plus en plus de foyers s’équipent d’un autocollant STOP PUB. L’initiative est soutenue par le Ministère de la transition écologique et solidaire – celui-ci aurait distribué 9 millions d’autocollants entre 2004 et 2008 – par des collectivités et des associations. Un geste si populaire, que 25 % à 30 % des foyers auraient équipé leur boîte aux lettres selon l’Ademe.

Le non-respect du STOP PUB, un problème récurrent

Parfois, la démarche d’apposer le fameux autocollant sur sa boîte aux lettres n’est pas suffisante : de nombreux citoyens témoignent régulièrement du non-respect du STOP PUB. Ce constat a mené l’association Zéro Déchet Strasbourg à créer un groupe facebook pour recueillir les témoignages et interpeller les marques contrevenantes.

Une action en justice pour dénoncer une infraction pénale

Après plusieurs mois d’enquête, Zero Waste France et Zéro Déchet Strasbourg ont saisi le Procureur de la République, par l’intermédiaire de leur avocat Maître Alexandre Faro, Avocat au Barreau de Paris.

L’article R633-6 du Code pénal dispose en effet clairement que : « […] est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 3e classe le fait de déposer, d’abandonner, de jeter ou de déverser, en lieu public ou privé, à l’exception des emplacements désignés à cet effet par l’autorité administrative compétente, des ordures, déchets, déjections, matériaux, liquides insalubres ou tout autre objet de quelque nature qu’il soit, y compris en urinant sur la voie publique, si ces faits ne sont pas accomplis par la personne ayant la jouissance du lieu ou avec son autorisation« .

Selon Thibault Turchet, responsable des affaires juridiques à Zero Waste France et qui a coordonné l’enquête et l’action, « le non-respect du STOP PUB constitue clairement une infraction pénale. Cette action est une première du genre : elle a vocation à faire respecter les droits des très nombreuses personnes qui nous interpellent régulièrement à ce sujet« .

Un courrier co-signé avec l’association « Résistance à l’agression publicitaire » a par ailleurs été envoyé ce jour à Madame la Ministre Brune Poirson, afin de lui demander notamment de rappeler la loi aux grandes sociétés de la restauration, de l’alimentation, de l’ameublement et de l’immobilier, régulièrement en tête des classements des enseignes identifiées.

Les sociétés faisant l’objet de la plainte sont présumées innocentes jusqu’à ce qu’elles soient déclarées coupables.

Contact presse : Thibault Turchet – Responsable des affaires juridiques à Zero Waste France – thibault@zerowastefrance.org

Consultez le dossier de presse en ligne

Actualités

26 janvier 2024

Moins 30% d’ordures ménagères avec la mise en place d’une tarification incitative

L’Ademe a publié en janvier deux études sur les collectivités ayant adopté une tarification incitative, montrant leurs meilleures performances en matière de réduction des ordures ménagères, et rel[...]

18 janvier 2024

Réparation : la loi AGEC a-t-elle permis de limiter la casse ?

Indice de réparabilité, accès aux pièces détachées, bonus réparation : autant de mesures prévues par la loi AGEC pour allonger la durée de vie des produits, notamment des équipements électriques e[...]

à la une
22 décembre 2023

Loi AGEC : assistera-t-on aux changements annoncés pour le 1er janvier 2024 ?

Bientôt quatre ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, de nouvelles dispositions doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2024. Zero[...]

21 décembre 2023

Fast-fashion : les ONG demandent une loi pour encadrer les pratiques du secteur de la mode

Alors que le Black Friday et autres soldes continuent de s’imposer en France à grands coups de publicités tapageuses, Zero Waste France a lancé avec une coalition d’ONG la campagne “Stop fast-fash[...]

04 décembre 2023

Retour sur la matinée technique : “Réduction du plastique à usage unique : accompagner les acteurs du territoire à adopter le réemploi”

Zero Waste France a organisé le 16 novembre 2023 une matinée technique de retour d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique à usage unique[...]

20 novembre 2023

Qu’attendre du futur règlement européen sur les emballages ?

Le règlement européen sur les emballages en discussion au niveau européen représente une opportunité majeure pour la transition des systèmes d'emballage, à un moment où il est crucial de réduire d[...]

19 novembre 2023

Retour sur la table ronde “Sport et zéro déchet : carton rouge ou pari gagnant” ?

Zero Waste France a organisé le samedi 7 octobre 2023 une table ronde sur le thème du sport zéro-déchet. Cette soirée d’échanges a mis en avant le parcours et l’engagement de trois acteurs·rices q[...]

16 novembre 2023

Semaine européenne de réduction des déchets (SERD) 2023 : les militant·es Zero Waste s’emballent contre l’usage unique !

Du 16 au 28 novembre, pour la SERD 2023, le réseau des groupes locaux de Zero Waste prévoit un programme du tonnerre ! Ateliers participatifs, dénonciations, ou encore mobilisation en ligne : les [...]

15 novembre 2023

Filière REP emballages : un cahier des charges toujours en retard sur les enjeux

Réduction, réemploi, collecte, tri et recyclage des emballages : malgré l’urgence d’accélérer la réduction à la source des emballages à usage unique et la transition vers le réemploi, le nouveau c[...]

14 novembre 2023

Incinérateur d’Ivry-Paris XIII : les émissions de dioxines ne sont pas contrôlées comme elles devraient l’être

Une étude de l’ONG Toxicowatch a mis en évidence que les appareils de contrôle de dioxines émises par l’incinérateur, censés fonctionner 24h/24, n’auraient pas effectué de prélèvements pendant prè[...]