Communiqués de presse

Politique déchets : après le tri électif, les ONG rendent publiques les réponses des candidats

19
04
  • Article_cocarde_hd

Paris, le 19 avril 2012 - A trois jours du premier tour des élections présidentielles, le Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid), Agir pour l’environnement, Les Amis de la Terre et le Réseau Action Climat, publient ce jour les réponses des candidats en réaction à leurs propositions " Vers une nouvelle et nécessaire politique des déchets".

Alors que la question environnementale est la grande oubliée de cette campagne, les associations ont finalement obtenu une réponse de neuf candidats sur dix à leur sollicitation sur les déchets. Mais les réponses et les solutions proposées ne se valent pas. Pour y voir plus clair, une "déch’étiquette" a été imaginée (voir schéma ci-contre). Cette note est accompagnée d’une fiche synthétique qui reprend les positions et propositions sur les quatre axes de travail proposés par les associations : l’adoption d’une loi sur la durabilité des produits, le détournement de la mise en décharge et de l’incinération, la réforme de la fiscalité déchets et l’amélioration de la gouvernance et de la transparence en matière de gestion des déchets.

Si le taux de réponse a été très bon et que nombre de candidats ont affiché une volonté d’agir, les associations restent toutefois dubitatives devant le peu de mesures nouvelles formulées par les présidentiables. De la lutte contre l’obsolescence programmée, à la remise à plat de la responsabilité élargie des producteurs (REP) en passant par la réforme de la fiscalité sur les activités polluantes et la sortie de l’incinération, les différents candidats se sont cependant réapproprié un grand nombre de propositions des associations. C’est un signal fort qui met en lumière les insuffisances de la politique qui a été menée jusqu’à aujourd’hui. Il sera nécessaire que le prochain président revienne sur les objectifs insuffisants, voire trompeurs, du Grenelle. Par contre, si les associations partagent le constat sur la situation peu élogieuse actuelle, les moyens d’action concrets manquent souvent dans les réponses. Pour passer des paroles de candidat aux actes de l’élu, il faudra donc patienter encore.
Mais la société civile restera mobilisée.

A télécharger

Réponses des candidats à l’élection présidentielles
Synthèse des réponses des candidats à l’élection présidentielle

Contact

Sébastien LAPEYRE
Centre national d’information indépendante sur les déchets
Directeur
+33(0)1 55 78 28 60
sebastien@cniid.org

Le Centre national d’information indépendante sur les déchets

Le Cniid est une association loi 1901 agréée pour la protection de l’environnement. Organisation indépendante, spécialisée dans la problématique des déchets municipaux, elle mène campagne en faveur d’une gestion écologique de ces derniers notamment grâce à leur réduction à la source (en quantité et en toxicité) et au détournement de l’incinération et de la mise en décharge.
Plus d’infos sur www.cniid.org

Agir pour l’Environnement

Agir pour l’Environnement est une association citoyenne nationale de protection de l’environnement. Le but de l’association est de faire pression sur les responsables politiques et décideurs économiques en menant des campagnes de mobilisation citoyenne réunissant un réseau d’associations et de citoyens le plus large possible.
Plus d’infos sur www.agirpourlenvironnement.org

Les Amis de la Terre - France

La fédération des Amis de la Terre France est une association de protection de l’Homme et de l’environnement à but non lucratif, indépendante de tout pouvoir économique, politique ou religieux. Elle a participé à la fondation du premier réseau écologiste mondial, Les Amis de la Terre International présent dans 77 pays et réunissant 2 millions de membres.
Plus d’infos sur www.amisdelaterre.org

Réseau Action Climat – France

Le RAC-F est une association spécialisée sur le thème des changements climatiques. Il regroupe 18 organisations nationales de protection de l’environnement, d’usagers des transports, de promotion d’alternatives énergétiques et de solidarité internationale. Le RAC-F rassemble également des associations locales de France et des adhérents individuels. Sa mission est d’informer les citoyens des mécanismes, causes et impacts des changements climatiques et d’influer pour des politiques plus ambitieuses afin de limiter ces perturbations.
Plus d’infos sur www.rac-f.org

Afficher les commentaires (0)