Communiqués de presse

"Je veux mon bac bio"

04
06
  • Article_logo_jeveuxmonbacbio_vf

La nouvelle campagne du Cniid pour le tri des biodéchets

Paris, le 4 juin 2013 – Le Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid) lance aujourd’hui la campagne de mobilisation nationale "Je veux mon bac bio". Cette campagne, soutenue par de nombreuses associations, a pour objectif d’interpeller les décideurs politiques sur le sort des biodéchets en France.

La poubelle d’un Français contient plus d’un tiers de biodéchets (déchets alimentaires et de jardin) composés de matière organique, facilement valorisables sous forme de compost et de biogaz. Mais faute de tri à la source, ils sont aujourd’hui majoritairement enfouis ou incinérés, générant ainsi de nombreuses pollutions. Complémentaire des actions locales de compostage partagé et individuel, qui suscitent à juste titre un fort engouement citoyen, un tri sélectif doit être mis en place aujourd’hui par les collectivités locales pour capter la majorité du gisement. Seuls 3% de la population française sont en effet concernés par une collecte séparée des biodéchets, ouvrant la voie à un développement inquiétant du tri mécano-biologique (TMB). La France est l’un des derniers pays d’Europe à utiliser cette technologie risquée, mal contrôlée et coûteuse pour produire un compost destiné à l’agriculture, à partir d’ordures ménagères en mélange.

La campagne s’inscrit dans le cadre national et européen de prévention et de valorisation des déchets et plus largement de la transition écologique. Les dispositions du Grenelle de l’environnement et des orientations européennes relatives aux déchets encouragent la mise en place de la gestion séparée des biodéchets. Pour Laura Caniot, chargée de mission Prévention des déchets et alternatives, "si la France veut répondre aux objectifs de 45% de taux de recyclage en 2015 et de 23% de production d’énergie renouvelable d’ici 2020, les biodéchets ne doivent plus être les grands oubliés de la gestion des déchets".

Pour alerter les pouvoirs publics sur la nécessité de gérer les biodéchets autrement, le Cniid et les associations partenaires appellent les citoyens à se mobiliser pour le tri à la source des biodéchets au moyen d’une pétition en ligne sur le site de la campagne jeveuxmonbacbio.org et à participer au recensement des initiatives de compostage partagé qui se développent partout en France.

Télécharger le dossier de presse

Contacts

Laura Caniot - Chargée de mission Prévention des déchets et alternatives
laura@cniid.org - 01 55 78 28 62


LES ASSOCIATIONS PARTENAIRES


Agir pour l’Environnement

Agir pour l’Environnement est une association citoyenne nationale de protection de l’environnement. Le but de l’association est de faire pression sur les responsables politiques et décideurs économiques en menant des campagnes de mobilisation citoyenne réunissant un réseau d’associations et de citoyens le plus large possible.
Plus d’infos sur www.agirpourlenvironnement.org

Les Amis de la Terre - France

La fédération des Amis de la Terre France est une association de protection de l’Homme et de l’environnement à but non lucratif, indépendante de tout pouvoir économique, politique ou religieux. Elle a participé à la fondation du premier réseau écologiste mondial, Les Amis de la Terre International présent dans 77 pays et réunissant 2 millions de membres.
Plus d’infos sur www.amisdelaterre.org

L’Appel de la jeunesse

Le collectif Appel de la jeunesse est une ONG française à but non lucratif qui vise à améliorer la santé grâce à une politique publique promouvant un environnement plus propre et plus sain. Elle aspire à une planète saine pour des gens en bonne santé.
Plus d’infos sur www.appeldelajeunesse.org

Comité de liaison des énergies renouvelables (CLER)

Le CLER, Réseau pour la transition énergétique, est une association agréée de protection de l’environnement créée en 1984, qui a pour objectif de promouvoir les énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie.
Plus d’infos sur www.cler.org

France Libertés - Fondation Danielle Mitterrand

Fondée par Danielle Mitterrand en 1986, France Libertés agit en faveur des droits humains et œuvre à la construction d’un monde solidaire, citoyen et responsable. Son expérience avec les ramasseurs brésiliens l’a amenée à promouvoir la place des structures de l’économie solidaire dans les filières des déchets comme alternative au monopole de grandes sociétés industrielles privées. Elle plaide en faveur d’une gestion démocratique et sociale des déchets.
Plus d’infos sur www.france-libertes.org

France Nature Environnement (FNE)

La fédération FNE rassemble 3000 associations de protection de la nature et de l’environnement sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer. Cette association est le porte-parole d’un vaste mouvement citoyen. Depuis plus de 40 ans, FNE se bat pour une nature préservée et un environnement de qualité. Fondée en 1968, FNE est reconnue d’utilité publique depuis 1976 et agréée par les pouvoirs publics pour mener des actions en justice dans le domaine de l’environnement.
Plus d’infos sur www.fne.asso.fr

Générations futures

Générations Futures est une association, loi 1901, de défense de l’environnement agréée par le ministère de l’écologie depuis 2008 et reconnue d’intérêt générale. Elle mène des actions pour informer sur les risques de diverses pollutions et promouvoir des alternatives en vue d’en réduire les impacts négatifs pour la santé et l’environnement.
Plus d’infos sur www.generations-futures.fr

Réseau Action Climat – France

Le RAC-F est une association spécialisée sur le thème des changements climatiques. Il regroupe 18 organisations nationales de protection de l’environnement, d’usagers des transports, de promotion d’alternatives énergétiques et de solidarité internationale. Le RAC-F rassemble également des associations locales de France et des adhérents individuels. Sa mission est d’informer les citoyens des mécanismes, causes et impacts des changements climatiques et d’influer pour des politiques plus ambitieuses afin de limiter ces perturbations.
Plus d’infos sur www.rac-f.org

Réseau Compost Citoyen

Le Réseau Compost Citoyen est une association nationale qui fait la promotion du compost citoyen sous toutes ses formes (lombricompostage, compostage individuel, compostage collectif ou de quartier, en milieu rural ou urbain) afin que chaque individu puisse trier à la source ses déchets fermentescibles et les traiter par un procédé tout à fait naturel et écologique : le compost.
Plus d’infos sur www.reseaucompost.blogspot.fr

Réseau Environnement Santé (RES)

Depuis 2009, le RES regroupe des scientifiques, des professionnels de santé, des ONG et des associations de malades. Face à l’explosion des maladies chroniques comme le cancer, le diabète ou encore l’asthme, il agit pour faire reconnaitre la relation entre santé et impact environnemental pour une meilleure prise en compte des données scientifiques validées et pour la mise en œuvre du principe de précaution.
Plus d’infos sur www.reseau-environnement-sante.fr

Afficher les commentaires (0)