Dico Déchets

Recyclage

27
12
  • Couv-default

Nom masculin.

Procédé consistant à réintroduire des produits usagés ou des résidus dans un cycle de production, en principe celui dont ils sont issus. C’est une forme de valorisation matière qui permet de substantielles économies de matières premières et d’énergie, tout en réduisant la quantité de déchets ultimes à traiter. Le compostage (valorisation organique) est considéré comme une forme de recyclage.

Le recyclage n’est cependant pas sans impacts : le cycle de production de matière recyclée est lui aussi consommateur de ressources, en quantités très variables selon le matériau considéré. En outre, tous les processus dits de recyclage ne remplissent pas les conditions de la définition rappelée ci-dessus : certains matériaux (papier, carton et plastiques notamment) ne sont pas réintroduits dans le cycle de production dont ils sont issus, mais utilisés pour fabriquer d’autres matériaux ou produits de qualité inférieure, limitant le nombre de cycles de recyclage. Les briques alimentaires ne peuvent par exemple pas être recyclées en de nouvelles briques alimentaires, et le papier ne supporte que deux à cinq cycles de recyclage. On appelle ce processus le "downcycling" ou recyclage en cascade, par opposition au recyclage en boucle.

S’il reste plus intéressant d’un point de vue environnemental que l’incinération ou la mise en décharge, le recyclage induit des consommations de ressources qui ne pourront pas être toutes compensées par l’amélioration des procédés techniques. La réduction à la source des déchets reste donc la seule solution viable à court et à moyen terme. Le terme "recyclable" est trop souvent utilisé dans le seul but trompeur de donner une caution verte à des produits jetables ou des emballages inutiles sous prétexte qu’ils peuvent être recyclés.

Afficher les commentaires (0)