Communiqués de presse

McDonald’s France alourdit son bilan déchets

16
06
  • Article_illu_chiffres_cl%c3%a9s_mcdo

McDonald’s France a annoncé cette semaine le lancement d’un burger haute gamme “Signature”, servi dans un nouvel emballage et accompagné de couverts en plastique. Présentée comme une innovation, cette nouvelle offre annonce surtout une aggravation du bilan déchets de la marque, déjà épinglée par un rapport de Zero Waste France publié le mois dernier.

Un bilan déchet qui s’alourdit

La nouvelle de l’introduction de nouveaux couverts jetables et d’un suremballage supplémentaire chez McDonald’s intervient alors que la quantité de déchets produits dans les restaurants et leur faible recyclage étaient déjà mis en cause par Zero Waste France le mois dernier. Les restaurants McDonald’s produisent ainsi plus d’1 kg de déchets chaque seconde en France, du fait d’un modèle basé sur le tout-jetable pour la restauration à emporter comme pour les repas servis sur place. Un bilan qui devrait s’alourdir cette année puisque le nouveau burger Signature est vendu dans une boîte plus grande pesant 40 grammes, soit plus de deux fois plus lourd que l’emballage du célèbre Big Mac (16gr).

McDonald’s démontre aujourd’hui clairement que la réduction de son impact environnemental n’entre pas en ligne de compte dans sa stratégie de développement. Le développement d’une offre haute gamme et du service à table aurait pourtant pu être l’occasion d’introduire de la vaisselle réutilisable pour les repas pris sur place, ce qui permettrait d’éviter 15 000 tonnes de déchets par an en France.

Une communication trompeuse sur la recyclabilité des couverts  

McDonald’s France présente ces nouveaux couverts comme étant “recyclables”, une information reprise dans plusieurs articles de presse. Pourtant, l’enseigne ne donne aucune information sur le type de plastique utilisé pour les fabriquer. Tous les plastiques sont pourtant loin d’être recyclables.

Par ailleurs, le tri est quasi absent dans les restaurants McDonald’s, même pour les papiers-cartons qui constituent pourtant 90% des emballages de l’enseigne et sont facilement recyclables. McDonald’s France affiche ainsi un taux de recyclage de l’ensemble de ses déchets de 25% quand ses homologues néerlandais ou autrichiens sont à plus de 90% de recyclage.

Sans dispositif de tri spécifique dans les restaurants pour ces nouveaux couverts, l’allégation “recyclable” restera lettre morte et ils constitueront donc des déchets qui ne seront in fine pas recyclés.

 

Afficher les commentaires (0)