Communiqués de presse

Bouteilles de lait non recyclables : Ségolène Royal réagit à la mobilisation citoyenne

01
02
  • Article_image_uploaded_from_ios

Ce mercredi, Ségolène Royal a demandé l’application d’un malus sur les nouvelles bouteilles de lait non recyclables en PET opaque et étudie la possibilité d’une interdiction dans le cas où la situation n’évoluerait pas. Zero Waste France salue cette prise de position forte de la Ministre, qui a su entendre la mobilisation citoyenne des derniers jours! Nous restons vigilants sur les modalités d’application de ce malus, qui doit être dissuasif et immédiat, et demande un étiquetage clair pour les consommateurs.

Eco-Emballages et  les distributeurs rappelés à leurs obligations

Par cette annonce, la Ministre de l’environnement rappelle enfin Eco-Emballages à ses obligations. En effet, c’est dès 2010 et les premières alertes sur le PET opaque, perturbateur de tri, qu’un malus aurait du être appliqué pour empêcher le déploiement de ces nouvelles bouteilles, qui ont fini par inonder le marché en 2016.

Aujourd’hui nous pouvons dire que la mobilisation citoyenne a payé ! C’est la première fois que le sujet de la recyclabilité d’un emballage entre dans le débat public et provoque un tel rappel à l’ordre. Le cas des bouteilles de lait démontre que les industriels ne peuvent plus faire des choix irresponsables sans se soucier des conséquences en termes de déchets. Fabriquer des emballages non recyclables aujourd’hui n’est plus acceptable.

Nous restons extrêmement vigilants aux conditions d’application de ce malus. Pour être efficace, il doit être dissuasif et d’application immédiate.

Zero Waste  France demande un étiquetage clair

Au delà de cette modulation de l’éco-contribution, nous demandons un étiquetage des bouteilles en cohérence avec la prise de position claire du ministère de l’environnement : les fausses allégations environnementales affichées sur certaines bouteilles non recyclables doivent être rapidement supprimées et interdites. Il est incohérent que des emballages pénalisés pour leur nocivité pour l’environnement puissent continuer à afficher des messages mensongers pour les consommateurs.

Par ailleurs, la forte mobilisation citoyenne contre les bouteilles de lait non recyclables a démontré que la recyclabilité des emballages était devenue un critère de choix de consommation pour les Français. Par conséquent, nous demandons que les bouteilles en PET opaque soient clairement étiquetées comme étant non recyclables.


Afficher les commentaires (2)