Actualité

Le monde agricole, les associations de protection de l’environnement et des collectivités s’allient pour demander le tri à la source des biodéchets

04
06
  • Article_arton821

A l’occasion de la Green Week sur l’économie circulaire et en vue de la sortie prochaine du Plan déchets, le Cniid a proposé à trois organisations du monde agricole - l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture, les Agriculteurs Composteurs de France et l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France - au Réseau Compostplus (réseau de collectivités qui pratiquent la collecte sélective des bioéchets) et à France Nature Environnement, de signer un courrier commun pour demander aux ministres de l’Ecologie et de l’Agriculture d’acter la généralisation du tri à la source des déchets organiques.

L’objectif : obtenir un engagement écrit dans le futur plan déchets et s’assurer que la France portera cette position à l’occasion des directives déchets (voir l’article).

Par cette alliance, une partie du monde agricole manifeste son intérêt pour une matière organique de qualité pour les sols et réaffirme, comme le font les associations de protection de l’environnement depuis plusieurs années, que ce retour au sol de qualité ne peut se faire qu’avec un tri à la source des biodéchets. C’est donc la possibilité du recours à un tri mécano-biologique qui est implicitement écartée, au profit du tri à la source et de la collecte sélective, comme la pratiquent déjà les collectivités du réseau Compostplus.

Nous attendons maintenant avec impatience la réponse des ministères concernés et leur engagement pour des sols sains et une gestion durable des biodéchets.Retour ligne automatique
Premier élément de réponse récent, le plan déchet dans sa dernière version contient un objectif de tri à la source des biodéchets des ménages et la Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a acté cet objectif à l’occasion de son discours introduisant les assises de l’économie circulaire ce mardi 17 juin.Retour ligne automatique
Reste à savoir si la France soutiendra cette position lors de la révision des directives européennes dans les mois qui viennent.

Voir le communiqué de presse

Afficher les commentaires (0)